Aviron Hennebontais - morbihan (56) - Nouvelles
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Nouvelles
Le canard d'or change de mains ! - le 20/01/2020 14:35 par Vatacha
Samedi matin, 10h.
Nos 4 rameurs sont au ponton. Le "Grand Barrage" est armé.
Sortie attendue fraiche (il fait près de zéro) mais prometteuse, avec un soleil magnifique et un bassin très calme.

Samedi matin, 10h07.

Le bateau a maintenant quitté le port, et entame le premier virage pour rejoindre ses copains sur notre terrain de jeu habituel, près du cimetière des bateaux de Kerhervy.

Samedi matin, 10h08.

Le "Grand Barrage" vient de croiser un bateau à moteur qui passait... Une grosse vague agitée s'en suit.
Petite râlerie de routine contre le bateau, mise en position du bateau pour négocier la vague.
Et là, les 4 entendent un "crac" sourd. Et le n° 3 appelle son équipage : "le bateau est percé".
Le temps de se retourner, de comprendre, de calmement donner ordre de détacher les pieds.
10 secondes s'écoulent...

Samedi matin, 10h08... et 10 secondes.

Voilà nos 4 acolytes à l'eau, saisis - mouillés, le bateau a rompu juste au milieu. Il est en deux. Il tente de flotter. Nos 4 rameurs nageurs aussi.
Ils seront repêchés par les pompiers (qui passaient par là) quelques minutes plus tard, et déposés sur la terre ferme.
Sans doute pour eux la sortie la plus courte depuis leurs débuts (?)...
Une fois passées, pour l'ensemble du club : la frayeur du moment, la déception d'un bateau cassé, la (re)prise de conscience générale de la fragilité de nos bateaux...
Ce n'est pas sans malice que ...

Dimanche midi, 12h25

René est joyeux. Il s'en va chercher dans son vestiaire un jouet canard.
Et avec toute la gravité malicieuse du moment...

Dimanche midi, 12h27

Pour être tombés à l'eau glacée,
oui ! mais ensemble, ...
dans un spectaculaire retourné-vraqué-plongé ! ...
nos 4 rameurs ont donc hérité du canard d'or, trophée remis depuis des années à la personne ou à l'équipage faisant le plus beau bouillon, ... et, fait remarquable, ... qui n'avait plus quitté les mains de René depuis 4 ans !

Les photos sont ICI.

Lire la suite Lire la suite

Samedi matin, 10h.
Nos 4 rameurs sont au ponton. Le "Grand Barrage" est armé.
Sortie attendue fraiche (il fait près de zéro) mais prometteuse, avec un soleil magnifique et un bassin très calme.

Samedi matin, 10h07.

Le bateau a maintenant quitté le port, et entame le premier virage pour rejoindre ses copains sur notre terrain de jeu habituel, près du cimetière des bateaux de Kerhervy.

Samedi matin, 10h08.

Le "Grand Barrage" vient de croiser un bateau à moteur qui passait... Une grosse vague agitée s'en suit.
Petite râlerie de routine contre le bateau, mise en position du bateau pour négocier la vague.
Et là, les 4 entendent un "crac" sourd. Et le n° 3 appelle son équipage : "le bateau est percé".
Le temps de se retourner, de comprendre, de calmement donner ordre de détacher les pieds.
10 secondes s'écoulent...

Samedi matin, 10h08... et 10 secondes.

Voilà nos 4 acolytes à l'eau, saisis - mouillés, le bateau a rompu juste au milieu. Il est en deux. Il tente de flotter. Nos 4 rameurs nageurs aussi.
Ils seront repêchés par les pompiers (qui passaient par là) quelques minutes plus tard, et déposés sur la terre ferme.
Sans doute pour eux la sortie la plus courte depuis leurs débuts (?)...
Une fois passées, pour l'ensemble du club : la frayeur du moment, la déception d'un bateau cassé, la (re)prise de conscience générale de la fragilité de nos bateaux...
Ce n'est pas sans malice que ...

Dimanche midi, 12h25

René est joyeux. Il s'en va chercher dans son vestiaire un jouet canard.
Et avec toute la gravité malicieuse du moment...

Dimanche midi, 12h27

Pour être tombés à l'eau glacée,
oui ! mais ensemble, ...
dans un spectaculaire retourné-vraqué-plongé ! ...
nos 4 rameurs ont donc hérité du canard d'or, trophée remis depuis des années à la personne ou à l'équipage faisant le plus beau bouillon, ... et, fait remarquable, ... qui n'avait plus quitté les mains de René depuis 4 ans !

Les photos sont ICI.

Fermer Fermer