Aviron Hennebontais - morbihan (56) - Nouvelles
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Nouvelles
A la conquête du Blavet : 2e ! - le 27/08/2019 13:08 par Vatacha

Ce 25 août, nous avons exploré un 2e tronçon du Blavet : partis de l’écluse du Talhouet cette fois, nous avons rejoint Saint-Nicolas-des-Eaux.

Nous sommes partis à 2 bateaux : une yolette et un double, et avons posé pied pour passer 4 écluses, la 5e de ce parcours ayant été « éclusée », à l’aller comme au retour.

Ce n’est pas une affaire aisée, de passer une écluse : la stabilité d’un bateau d’aviron tient en premier lieu aux pelles « déployées » sur l’eau. Dans l’écluse, la largeur n’en permettant pas le déploiement, il nous a fallu faire appel à notre meilleur gainage pour compenser ce manque. La deuxième raison pour laquelle ce n’est pas évident, c’est qu’il faut faire appel à l’éclusier ou l’éclusière pour actionner les lourdes portes. Or, ils travaillent sur plusieurs écluses, et sauf à se signaler minimum 24h à l’avance, sur des horaires précis, il est quasiment impossible de pouvoir trouver l’éclusier au bon moment au bon endroit. Nous avons eu une chance incroyable, et à l’aller et au retour.

Saint-Nicolas-des-Eaux est un village charmant au bord de l’eau, avec des vélos et des bateaux électriques en location, des petits cafés aux jardins accueillants comme celui où nous nous sommes arrêtés déjeuner, offrant des parcours de randonnée dont un qui vous mènera jusqu’à la Chapelle Saint-Gildas (commune de Bieuzy) que nous avons pu admirer depuis le Blavet.

Une sortie qui nous a permis aussi de voir en fin de journée le soleil passer au violet sur l’eau calme et sombre du Blavet et se coucher comme nous mettions nos derniers coups d’avirons pour arriver. cool

Les photos ici : https://photos.app.goo.gl/Z9NFtMmk2hWPAph37

Lire la suite Lire la suite

Ce 25 août, nous avons exploré un 2e tronçon du Blavet : partis de l’écluse du Talhouet cette fois, nous avons rejoint Saint-Nicolas-des-Eaux.

Nous sommes partis à 2 bateaux : une yolette et un double, et avons posé pied pour passer 4 écluses, la 5e de ce parcours ayant été « éclusée », à l’aller comme au retour.

Ce n’est pas une affaire aisée, de passer une écluse : la stabilité d’un bateau d’aviron tient en premier lieu aux pelles « déployées » sur l’eau. Dans l’écluse, la largeur n’en permettant pas le déploiement, il nous a fallu faire appel à notre meilleur gainage pour compenser ce manque. La deuxième raison pour laquelle ce n’est pas évident, c’est qu’il faut faire appel à l’éclusier ou l’éclusière pour actionner les lourdes portes. Or, ils travaillent sur plusieurs écluses, et sauf à se signaler minimum 24h à l’avance, sur des horaires précis, il est quasiment impossible de pouvoir trouver l’éclusier au bon moment au bon endroit. Nous avons eu une chance incroyable, et à l’aller et au retour.

Saint-Nicolas-des-Eaux est un village charmant au bord de l’eau, avec des vélos et des bateaux électriques en location, des petits cafés aux jardins accueillants comme celui où nous nous sommes arrêtés déjeuner, offrant des parcours de randonnée dont un qui vous mènera jusqu’à la Chapelle Saint-Gildas (commune de Bieuzy) que nous avons pu admirer depuis le Blavet.

Une sortie qui nous a permis aussi de voir en fin de journée le soleil passer au violet sur l’eau calme et sombre du Blavet et se coucher comme nous mettions nos derniers coups d’avirons pour arriver. cool

Les photos ici : https://photos.app.goo.gl/Z9NFtMmk2hWPAph37

Fermer Fermer