Aviron Hennebontais - morbihan (56)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

           
  Accès  Le Bassin (Plan Photos)   

Nos partenaires
logoHennebont.gif ffa.png EFA.gif
LOGO_CourtImmo.jpg

A noter  

Adhérents, pensez à renouveler votre adhésion.
Tarifs   jbl

A noter  

Assemblée Générale
16 Novembre 2019

  
A noter  

WE travaux pour tous  les 27 et 28 octobre

  

Parmi les sujets abordés

  • Adhésions : stabilité après une nette progression en 2018.
  • Participations prévues aux compétitions régionales (coupe des Dames, coupe des Hommes). 
  • Nombreuses participation à des randonnées cet été et prévues cette année (Suède-Norvège, Voga Longa...)
  • Succès des journées Portes Ouvertes. Ouest France
  • Collège des parents  à renouveler.
  • Trois nouveaux bateaux à baptiser.
  • Extension des locaux démarre prochainement.
  • Projet « Découverte de l'aviron et des métiers du nautisme pour intégrer une formation qualifiante ». 

Pour les détails, voir le compte-rendu

Prochain CA : vendredi 25/10/2019

Publié le 27/09/2019 14:36  | Haut
Les 10 dernières nouvelles
8xOct2019.JPGDoktor Alfred Block est arrivé ! - le 06/10/2019 19:37 par caAH

Il fallait vraiment le vouloir ! Et il faut dire que cette affaire a été rondement menée !

On résume : un joli vieux 8 en bois dans notre hangar, monté en pointe mais un peu lourd et qui « vrille » sur l’eau, des filles et des garçons de plus en plus motivés par l’idée de ramer en 8 et pourquoi pas en pointe, de l’entrainement sur le 8 de couple du CD cet été histoire de tester les motivations, une envie de compet’ (têtes de rivière à Angers pour commencer), un CA très moteur, des adhérents en veille, des échanges avec l’Angleterre puis l’Allemagne (merci à nos polyglottes), des photos convaincantes, un prix raisonnable (7000€) pour un bateau tout équipé (avec des souliers vernis même 😊), et hop ! affaire conclue !

Restait à aller le chercher, ce 8 Janousek et ses huit pelles de pointe Croker… Et ce n’était pas une petite promenade : quelques 3000km aller-retour pour rejoindre Ratzeburg ! Autant dire quasiment la mer Baltique !...

Il en fallait plus pour effrayer Johan et Patrick qui auront voyagé 4 jours durant pour nous ramener ce nouveau bateau.  Ils n’auront même pas pu ramer chez nos amis allemands faute d’un temps suffisamment clément. Mais ils auront apprécié, même si ce fut court, l’hospitalité de leurs hôtes.

Après un pneu crevé et beaucoup de ralentissements en Allemagne, l’arrivée à Hennebont mercredi 11 septembre dernier était un moment attendu !

Aujourd’hui, et même si la course d’Angers est annulée faute d’une hauteur d’eau suffisante, ce joli 8 nous donne déjà beaucoup de plaisir sur l’eau. Et puis, ce sera la fête au printemps 2020 pour le baptiser, lui et 2 autres bateaux acquis récemment. Le temps pour Johan de nous trouver cette fameuse petite bière sans alcool goûtée à Ratzeburg.

Photos

Lire la suite Lire la suite

Il fallait vraiment le vouloir ! Et il faut dire que cette affaire a été rondement menée !

On résume : un joli vieux 8 en bois dans notre hangar, monté en pointe mais un peu lourd et qui « vrille » sur l’eau, des filles et des garçons de plus en plus motivés par l’idée de ramer en 8 et pourquoi pas en pointe, de l’entrainement sur le 8 de couple du CD cet été histoire de tester les motivations, une envie de compet’ (têtes de rivière à Angers pour commencer), un CA très moteur, des adhérents en veille, des échanges avec l’Angleterre puis l’Allemagne (merci à nos polyglottes), des photos convaincantes, un prix raisonnable (7000€) pour un bateau tout équipé (avec des souliers vernis même 😊), et hop ! affaire conclue !

Restait à aller le chercher, ce 8 Janousek et ses huit pelles de pointe Croker… Et ce n’était pas une petite promenade : quelques 3000km aller-retour pour rejoindre Ratzeburg ! Autant dire quasiment la mer Baltique !...

Il en fallait plus pour effrayer Johan et Patrick qui auront voyagé 4 jours durant pour nous ramener ce nouveau bateau.  Ils n’auront même pas pu ramer chez nos amis allemands faute d’un temps suffisamment clément. Mais ils auront apprécié, même si ce fut court, l’hospitalité de leurs hôtes.

Après un pneu crevé et beaucoup de ralentissements en Allemagne, l’arrivée à Hennebont mercredi 11 septembre dernier était un moment attendu !

Aujourd’hui, et même si la course d’Angers est annulée faute d’une hauteur d’eau suffisante, ce joli 8 nous donne déjà beaucoup de plaisir sur l’eau. Et puis, ce sera la fête au printemps 2020 pour le baptiser, lui et 2 autres bateaux acquis récemment. Le temps pour Johan de nous trouver cette fameuse petite bière sans alcool goûtée à Ratzeburg.

Photos

Fermer Fermer


Photos et vidéos au Pont du Bonhomme - le 06/10/2019 19:05 par Vanessa

Quelques instants capturés au Pont du Bonhomme ce WE (mode rafale photos pour les plus pointilleux)

Vidéo à gauche

Photos : ICI

Lire la suite Lire la suite

Quelques instants capturés au Pont du Bonhomme ce WE (mode rafale photos pour les plus pointilleux)

Vidéo à gauche

Photos : ICI

Fermer Fermer


Ces deux-là se connaissent : Hervé NOUGIER (association De vent et d’eau, organisatrice du Morbihan Challenge) et notre président Jean-Louis HERVAULT. Alors quand Hervé a sollicité Jean-Louis pour que les rameur(se)s de l’Aviron Hennebontais accompagnent les embarcations du Challenge 2019, de Pen Mané jusqu’au ponton du viaduc d’Hennebont, il n’a pas été bien difficile de convaincre 7 d’entre nous de s’associer à l’aventure !

Et quelle aventure ! Un inédit, une première version officielle, un peu modifiée après un essai 2018 recalé par les affaires maritimes au dernier moment. Mais les marins sont tenaces !!

C’est ainsi que Nathalie, René, Maxime, Johan, Stanie, Armelle et Jean-Louis ont composé une yolette et un double pour partir, lundi 1ier juillet, en direction de Lorient. Piquenique derrière le fort de Pen Mané, et retour sur l’eau avec un rendez-vous manqué sous le pont du Bonhomme (on était pourtant à l’heure…) : la flotte des 11 embarcations du Morbihan Challenge serait-elle déjà en amont du pont ? Ils vont arriver chez NOUS, avant NOUS ??? Il n’en faut pas plus à nos camarades pour monter la cadence…et arriver les premiers au ponton ! Rangement de bateaux. Un peu déçus de ce quiproquo mais contents d’avoir passé ensemble une belle journée… Et soudain, les voilà !! Au final, ils étaient derrière nous ... Et comme un peu de manutention, ça ne nous fait pas peur, on remet une yolette à l’eau et c’est reparti !

Et là, on se régale en côtoyant des embarcations originales, en zigzaguant entre les voiliers qui tirent des bords serrés sur notre Blavet, tout ça sous l’œil des caméras embarquées des concurrents, du photographe-vidéaste Laurent BRIERE et du drone piloté par ABdrone (Guidel).

Aujourd’hui, on revoit avec plaisir (merci à eux !!) ces belles images : Vous découvrirez aussi Hennebont comme vous ne l’avez sans doute jamais vue. cf lien 1

À l’année prochaine, Morbihan Challenge !

lien 1

lien 2

lien 3

Le Morbihan Challenge, projet et bilan 2019

info 1

info 2

Lire la suite Lire la suite

Ces deux-là se connaissent : Hervé NOUGIER (association De vent et d’eau, organisatrice du Morbihan Challenge) et notre président Jean-Louis HERVAULT. Alors quand Hervé a sollicité Jean-Louis pour que les rameur(se)s de l’Aviron Hennebontais accompagnent les embarcations du Challenge 2019, de Pen Mané jusqu’au ponton du viaduc d’Hennebont, il n’a pas été bien difficile de convaincre 7 d’entre nous de s’associer à l’aventure !

Et quelle aventure ! Un inédit, une première version officielle, un peu modifiée après un essai 2018 recalé par les affaires maritimes au dernier moment. Mais les marins sont tenaces !!

C’est ainsi que Nathalie, René, Maxime, Johan, Stanie, Armelle et Jean-Louis ont composé une yolette et un double pour partir, lundi 1ier juillet, en direction de Lorient. Piquenique derrière le fort de Pen Mané, et retour sur l’eau avec un rendez-vous manqué sous le pont du Bonhomme (on était pourtant à l’heure…) : la flotte des 11 embarcations du Morbihan Challenge serait-elle déjà en amont du pont ? Ils vont arriver chez NOUS, avant NOUS ??? Il n’en faut pas plus à nos camarades pour monter la cadence…et arriver les premiers au ponton ! Rangement de bateaux. Un peu déçus de ce quiproquo mais contents d’avoir passé ensemble une belle journée… Et soudain, les voilà !! Au final, ils étaient derrière nous ... Et comme un peu de manutention, ça ne nous fait pas peur, on remet une yolette à l’eau et c’est reparti !

Et là, on se régale en côtoyant des embarcations originales, en zigzaguant entre les voiliers qui tirent des bords serrés sur notre Blavet, tout ça sous l’œil des caméras embarquées des concurrents, du photographe-vidéaste Laurent BRIERE et du drone piloté par ABdrone (Guidel).

Aujourd’hui, on revoit avec plaisir (merci à eux !!) ces belles images : Vous découvrirez aussi Hennebont comme vous ne l’avez sans doute jamais vue. cf lien 1

À l’année prochaine, Morbihan Challenge !

lien 1

lien 2

lien 3

Le Morbihan Challenge, projet et bilan 2019

info 1

info 2

Fermer Fermer


filmer.JPGRamer et être filmé - le 04/09/2019 10:07 par JLH

Ce samedi 31 aout s’est déroulée la première session de « Ramer et être filmé »

10 personnes (des rameurs d’expérience dirons-nous et d’autres moinswink) se sont prêtées au jeu… vous les reconnaitrez en consultant les photos ci-dessous.

Le programme prévu était le suivant :

- Temps de travail 1: 10h à 12h  séance sur l'eau avec un bateau suiveur qui filmera - 12h à 14h pause apéro convivial ( merci à René et Jean-Baptiste) et repas pique-nique pris à l’extérieur sous l’ombre de notre platane. - Temps de travail 2: 14h00 à 15h15 visualisation des images et débriefing individuel - Temps de travail 3: 15h15 à 17h00 nouvelle séance sur l'eau avec travail sur les corrections individuelles

En parallèle d’une bonne affluence au club ce samedi, puisque 26 personnes étaient sur l’eau, plus les 2 encadrants sur notre catamaran de sécu, la journée s’est déroulée dans une très bonne ambiance, avec une lumière propre à notre Bretagne qui a permis à Hervé, non seulement de filmer nos 10 volontaires, mais aussi de prendre de superbes photos. Merci Hervé

Chacun parmi les 8 personnes qui ont prolongé la journée sur l’après-midi a pu se voir et prendre conscience de fautes plus ou moins marquées, sachant que tout rameur(se) a toujours des améliorations possibles

Armelle, Sophie et Vianney sont retournés sur l’eau avec des conditions de bassin idéales, suivies par Jean Louis sur le catamaran, pour une mise en pratique immédiate de ces points d’amélioration. Les 3 rameurs y ont ainsi pris beaucoup de plaisir pour terminer en beauté une journée bien remplie.

Cette journée étant une première, coté organisation et moyens techniques quelques suggestions d’amélioration ont également été relevés pour les prochaines. Avis aux amateurs, c'est ouvert à tous...

lien photo

Lire la suite Lire la suite

Ce samedi 31 aout s’est déroulée la première session de « Ramer et être filmé »

10 personnes (des rameurs d’expérience dirons-nous et d’autres moinswink) se sont prêtées au jeu… vous les reconnaitrez en consultant les photos ci-dessous.

Le programme prévu était le suivant :

- Temps de travail 1: 10h à 12h  séance sur l'eau avec un bateau suiveur qui filmera - 12h à 14h pause apéro convivial ( merci à René et Jean-Baptiste) et repas pique-nique pris à l’extérieur sous l’ombre de notre platane. - Temps de travail 2: 14h00 à 15h15 visualisation des images et débriefing individuel - Temps de travail 3: 15h15 à 17h00 nouvelle séance sur l'eau avec travail sur les corrections individuelles

En parallèle d’une bonne affluence au club ce samedi, puisque 26 personnes étaient sur l’eau, plus les 2 encadrants sur notre catamaran de sécu, la journée s’est déroulée dans une très bonne ambiance, avec une lumière propre à notre Bretagne qui a permis à Hervé, non seulement de filmer nos 10 volontaires, mais aussi de prendre de superbes photos. Merci Hervé

Chacun parmi les 8 personnes qui ont prolongé la journée sur l’après-midi a pu se voir et prendre conscience de fautes plus ou moins marquées, sachant que tout rameur(se) a toujours des améliorations possibles

Armelle, Sophie et Vianney sont retournés sur l’eau avec des conditions de bassin idéales, suivies par Jean Louis sur le catamaran, pour une mise en pratique immédiate de ces points d’amélioration. Les 3 rameurs y ont ainsi pris beaucoup de plaisir pour terminer en beauté une journée bien remplie.

Cette journée étant une première, coté organisation et moyens techniques quelques suggestions d’amélioration ont également été relevés pour les prochaines. Avis aux amateurs, c'est ouvert à tous...

lien photo

Fermer Fermer


A la conquête du Blavet : 2e ! - le 27/08/2019 13:08 par Vatacha

Ce 25 août, nous avons exploré un 2e tronçon du Blavet : partis de l’écluse du Talhouet cette fois, nous avons rejoint Saint-Nicolas-des-Eaux.

Nous sommes partis à 2 bateaux : une yolette et un double, et avons posé pied pour passer 4 écluses, la 5e de ce parcours ayant été « éclusée », à l’aller comme au retour.

Ce n’est pas une affaire aisée, de passer une écluse : la stabilité d’un bateau d’aviron tient en premier lieu aux pelles « déployées » sur l’eau. Dans l’écluse, la largeur n’en permettant pas le déploiement, il nous a fallu faire appel à notre meilleur gainage pour compenser ce manque. La deuxième raison pour laquelle ce n’est pas évident, c’est qu’il faut faire appel à l’éclusier ou l’éclusière pour actionner les lourdes portes. Or, ils travaillent sur plusieurs écluses, et sauf à se signaler minimum 24h à l’avance, sur des horaires précis, il est quasiment impossible de pouvoir trouver l’éclusier au bon moment au bon endroit. Nous avons eu une chance incroyable, et à l’aller et au retour.

Saint-Nicolas-des-Eaux est un village charmant au bord de l’eau, avec des vélos et des bateaux électriques en location, des petits cafés aux jardins accueillants comme celui où nous nous sommes arrêtés déjeuner, offrant des parcours de randonnée dont un qui vous mènera jusqu’à la Chapelle Saint-Gildas (commune de Bieuzy) que nous avons pu admirer depuis le Blavet.

Une sortie qui nous a permis aussi de voir en fin de journée le soleil passer au violet sur l’eau calme et sombre du Blavet et se coucher comme nous mettions nos derniers coups d’avirons pour arriver. cool

Les photos ici : https://photos.app.goo.gl/Z9NFtMmk2hWPAph37

Lire la suite Lire la suite

Ce 25 août, nous avons exploré un 2e tronçon du Blavet : partis de l’écluse du Talhouet cette fois, nous avons rejoint Saint-Nicolas-des-Eaux.

Nous sommes partis à 2 bateaux : une yolette et un double, et avons posé pied pour passer 4 écluses, la 5e de ce parcours ayant été « éclusée », à l’aller comme au retour.

Ce n’est pas une affaire aisée, de passer une écluse : la stabilité d’un bateau d’aviron tient en premier lieu aux pelles « déployées » sur l’eau. Dans l’écluse, la largeur n’en permettant pas le déploiement, il nous a fallu faire appel à notre meilleur gainage pour compenser ce manque. La deuxième raison pour laquelle ce n’est pas évident, c’est qu’il faut faire appel à l’éclusier ou l’éclusière pour actionner les lourdes portes. Or, ils travaillent sur plusieurs écluses, et sauf à se signaler minimum 24h à l’avance, sur des horaires précis, il est quasiment impossible de pouvoir trouver l’éclusier au bon moment au bon endroit. Nous avons eu une chance incroyable, et à l’aller et au retour.

Saint-Nicolas-des-Eaux est un village charmant au bord de l’eau, avec des vélos et des bateaux électriques en location, des petits cafés aux jardins accueillants comme celui où nous nous sommes arrêtés déjeuner, offrant des parcours de randonnée dont un qui vous mènera jusqu’à la Chapelle Saint-Gildas (commune de Bieuzy) que nous avons pu admirer depuis le Blavet.

Une sortie qui nous a permis aussi de voir en fin de journée le soleil passer au violet sur l’eau calme et sombre du Blavet et se coucher comme nous mettions nos derniers coups d’avirons pour arriver. cool

Les photos ici : https://photos.app.goo.gl/Z9NFtMmk2hWPAph37

Fermer Fermer


ViteVac, Estivales 2019 - le 16/08/2019 15:54 par jbl

Vitévac, c’est ce que propose le service Jeunesse Citoyenneté et politique de la Ville, aux 12-17 ans pendant l’été. L'aviron hennebontais a encadré quatre séances d'initiation et d'entraînement à l'aviron sur deux yolettes. 

Les Estivales, une plage éphémère à Hennebont. L'aviron hennebontais a proposé des sorties sur le Blavet en Turbo Virus et double canoë, avec une bonne participation.

Bravo aux jeunes qui ont osé l'aviron et merci à tous les bénévoles qui ont assuré l'encadrement !

Lire la suite Lire la suite

Vitévac, c’est ce que propose le service Jeunesse Citoyenneté et politique de la Ville, aux 12-17 ans pendant l’été. L'aviron hennebontais a encadré quatre séances d'initiation et d'entraînement à l'aviron sur deux yolettes. 

Les Estivales, une plage éphémère à Hennebont. L'aviron hennebontais a proposé des sorties sur le Blavet en Turbo Virus et double canoë, avec une bonne participation.

Bravo aux jeunes qui ont osé l'aviron et merci à tous les bénévoles qui ont assuré l'encadrement !

Fermer Fermer


BlavetHaut.jpgROWING ON THE BLAVET 13 JUILLET 19 - le 25/07/2019 15:04 par Cathie_LE_GUENNEC

"We w'll roll on the blavet" c'était une super idée et l'envie de les accompagner  à  vélo m'a immédiatement titillée. Comme dit Hervé "avec une météo  pareiile ça  aurait été  trop ... de ne pas en profiter". Ce fût donc une rando aviron parfaitement ficelée... à  l'exception du portable qui ne passe pas, rdv manqué  avec Jeannot du coup, désolée. Mise à  l'eau  à  Minazen 11h30, 1ere écluse ste barbe passée  à  12h20, 13h Tremorin, départ st Adrien sur le retour 13h30.  Là  il commençait à faire faim ! On saura la prochaine fois. 14h20 mise à  l'eau à Tremorin, 14h50 mise à  l'eau ste Barbe....une bière fraiche pour l'apéro  sur la terrasse de la guinguette vers 15h30...

J'ai  omis de préciser que la montée  et la descente du blavet ne s'est  pas faite en manoeuvrant les écluses  mais en portant le VDB... Manoeuvre parfois difficile mais jamais insurmontable,  ce qui confirme  que cette randonnée  fût  aussi une sortie musculation.
Le terme déjeuner n'est pas approprié, nous sommes désolés Joël ! Pique-nique fort convenable sur l'île ou un arbre porterait encore les traces de la foudre (parait-il, à  vérifier ). Une fois restaurés nous étions fins prêts pour un aller retour Manervern,  Jeff sur le vélo, j'ai  pris sa place sur le bateau...la  selle est dure semble t il... Le VDB chargé  tout le groupe à  l'exception de Dominique reste motivé  pour le barbecue à  Bubry. C'est donc chez Hervé que nous avons terminé  cette chouette journée  en fort bonne compagnie fort tard dans la nuit. Je vous confirme il n'y avait pas de feu d'artifice  mais on l'entendait claquer au loin, par contre la table et la cave valaient le détour ! Aucun regret ça aurait vraiment été trop ...de ne pas y aller ! Grand merci  à  Fabienne, Dominique , Jeff, David  et Hervé  bien sûr pour cette sortie dans la bonne humeur, un brin arrosée comme il se doit.

Cathie.  

Quelques photos ici et ici.

Lire la suite Lire la suite

"We w'll roll on the blavet" c'était une super idée et l'envie de les accompagner  à  vélo m'a immédiatement titillée. Comme dit Hervé "avec une météo  pareiile ça  aurait été  trop ... de ne pas en profiter". Ce fût donc une rando aviron parfaitement ficelée... à  l'exception du portable qui ne passe pas, rdv manqué  avec Jeannot du coup, désolée. Mise à  l'eau  à  Minazen 11h30, 1ere écluse ste barbe passée  à  12h20, 13h Tremorin, départ st Adrien sur le retour 13h30.  Là  il commençait à faire faim ! On saura la prochaine fois. 14h20 mise à  l'eau à Tremorin, 14h50 mise à  l'eau ste Barbe....une bière fraiche pour l'apéro  sur la terrasse de la guinguette vers 15h30...

J'ai  omis de préciser que la montée  et la descente du blavet ne s'est  pas faite en manoeuvrant les écluses  mais en portant le VDB... Manoeuvre parfois difficile mais jamais insurmontable,  ce qui confirme  que cette randonnée  fût  aussi une sortie musculation.
Le terme déjeuner n'est pas approprié, nous sommes désolés Joël ! Pique-nique fort convenable sur l'île ou un arbre porterait encore les traces de la foudre (parait-il, à  vérifier ). Une fois restaurés nous étions fins prêts pour un aller retour Manervern,  Jeff sur le vélo, j'ai  pris sa place sur le bateau...la  selle est dure semble t il... Le VDB chargé  tout le groupe à  l'exception de Dominique reste motivé  pour le barbecue à  Bubry. C'est donc chez Hervé que nous avons terminé  cette chouette journée  en fort bonne compagnie fort tard dans la nuit. Je vous confirme il n'y avait pas de feu d'artifice  mais on l'entendait claquer au loin, par contre la table et la cave valaient le détour ! Aucun regret ça aurait vraiment été trop ...de ne pas y aller ! Grand merci  à  Fabienne, Dominique , Jeff, David  et Hervé  bien sûr pour cette sortie dans la bonne humeur, un brin arrosée comme il se doit.

Cathie.  

Quelques photos ici et ici.

Fermer Fermer


Challenge entreprise 2019 - le 22/07/2019 08:25 par JLH

2019, un petit cru en terme de participation pour le challenge des entreprises.4 entreprises, et 7 équipages, dont 6 entrainés et formés par l'Aviron Hennebontais, et 1 équipage pour le club d'Auray.

Merci à tous les bénévoles qui ont assuré ces 2 mois de formation et d'entrainement à raison d'une voire de deux séances hebdomadaires.

2019 un excellent cru en terme de qualité pour les heureux participants. Météo idéale, ambiance excellente, esprit remarquable de tous les participants qui ont permis de composer des équipages mixtes d'entreprises et de club. Merci à tous les organisateurs et mention au club du Ter qui accueillait les épreuves sur leur base et leur bassin

Merci à Hervé et Lisacool pour les photos

https://photos.app.goo.gl/yhP2LLCvjsr7WUAS6

Lire la suite Lire la suite

2019, un petit cru en terme de participation pour le challenge des entreprises.4 entreprises, et 7 équipages, dont 6 entrainés et formés par l'Aviron Hennebontais, et 1 équipage pour le club d'Auray.

Merci à tous les bénévoles qui ont assuré ces 2 mois de formation et d'entrainement à raison d'une voire de deux séances hebdomadaires.

2019 un excellent cru en terme de qualité pour les heureux participants. Météo idéale, ambiance excellente, esprit remarquable de tous les participants qui ont permis de composer des équipages mixtes d'entreprises et de club. Merci à tous les organisateurs et mention au club du Ter qui accueillait les épreuves sur leur base et leur bassin

Merci à Hervé et Lisacool pour les photos

https://photos.app.goo.gl/yhP2LLCvjsr7WUAS6

Fermer Fermer


Odet.jpgDescente de l'Odet : 6 juillet 2019 - le 08/07/2019 13:19 par Team_Quimper

Quimper to Bénodet en quelques mots : 2 yolettes, 1 double, 1 quatre, Odet, soleil, sport, pique-nique royal, art de vivre de l'Aviron Hennebont, vins, glacière XXL, anniversaire, gâteaux, bougie, micro-ondes, bulles, encore MERCI à chacun, stop le plastique, paddle, plouf présidentiel, pirogue, baignade, océan, châteaux, dérive, ramer sans barrette de dame de nage, 10cm d'eau pour visite Quimper, chaussettes naturelles, apéro, barbecue, belle journée. Merci au club de Quimper pour l'accueil et pour nous avoir permis de ramer dans un cadre magnifique.

Quelques photos ici

et ici

Lire la suite Lire la suite

Quimper to Bénodet en quelques mots : 2 yolettes, 1 double, 1 quatre, Odet, soleil, sport, pique-nique royal, art de vivre de l'Aviron Hennebont, vins, glacière XXL, anniversaire, gâteaux, bougie, micro-ondes, bulles, encore MERCI à chacun, stop le plastique, paddle, plouf présidentiel, pirogue, baignade, océan, châteaux, dérive, ramer sans barrette de dame de nage, 10cm d'eau pour visite Quimper, chaussettes naturelles, apéro, barbecue, belle journée. Merci au club de Quimper pour l'accueil et pour nous avoir permis de ramer dans un cadre magnifique.

Quelques photos ici

et ici

Fermer Fermer


JohanBayonne.jpg2019_06 Rando des 3 rivières Bayonne - le 03/07/2019 12:12 par Armelle

Vendredi 7 juin 2019, 8h30, 12 rameurs/rameuses s'activent au club pour charger 3 yolettes sur la remorque attelée au camion. Départ 10h après un café/gâteaux/croissants : merci David et Johan !Direction Bayonne, ou plus exactement Saubusse où nos bateaux passeront la nuit sur les bords de l'Adour, en attendant que nous ayons récupéré de nos 700km avalés sans encombre malgré pluie et rafales de vent...Merci à nos chauffeurs, Jean-Louis, Cathie et Dominique !

Arrivée tardive (ah ! Bordeaux et ses ralentissements ! Et Maxime qui écope un de nos bateaux sur une aire d'autoroute) qui ne nous dissuade pas, après avoir posé nos sacs de couchage au collège Saint Bernard, de faire connaissance avec un centre-ville endormi mais bien agréable avec ses façades de magasin en bois qui nous racontent leurs occupations successives. Coucher raisonnable pour affronter les 29km qui nous mèneront de Saubusse à Peyrehorade sur l'Adour (un fleuve) et les Gaves réunis. On démarre doucement : trajet en car, apéritif et accueil du Maire, quelques danses, pique-nique sous le soleil retrouvé et on embarque, l'estomac lesté par sandwiches et autres gâteaux basques. Deux des nôtres iront finalement ramer avec des équipages de Bruxelles et de Boulogne Billancourt. Pelot d'Hennebont, n'aura malgré tout pas été transporté pour rien, puisqu'il sera mis à disposition de l'Aviron Bayonnais (avec le sourire...et une petite contribution financière) qui manquait de sièges à proposer.

Presque 30 km durant lesquels nos trois rameurs débutants, Valérie, Lucie et David, nous ont brillamment démontré que le moral et le physique étaient bien là ! Bravo à eux !Arrivée à Peyrehorade, 3 heures plus tard, équipe de bénévoles au top pour nous aider à sortir bateaux et avirons. On avait prévenu : pour nous, la rando c'était une mise en forme pour affronter la soirée festive dans la casemate de Pottoroak, nichée au creux des remparts des fortifications Vauban ! Et, de 20h à minuit passé, c’est dans une ambiance très joyeuse et bruyante que nous avons entonné avec nos amis l'hymne de l'Aviron Bayonnais, dansé et dégusté les petits canapés, porté à bout de bras les rameurs lors d'un joyeux "Paquito" mais aussi crié "bon anniversaire" à David !

Il nous restait à démontrer que l'on pouvait dépenser beaucoup d'énergie à se déhancher la veille ET, le lendemain, ramer énergiquement sur les 33 km de l'Adour de Peyrehorade à Bayonne...heureusement dans le sens du courant...Ce fut chose faite, et notre Président, sûrement dans son élément dans ces terres de rugby, était fier d'avoir emmené son équipage, malgré le vent et la houle, sur le ponton du club juste derrière les premiers, des Lyonnais qui nous avaient subrepticement remontés juste à l'entrée de Bayonne Il faut dire que, pour ce faire, nous n'avions pas négligé la préparation, avec, sous la direction de Paule, exercices matinaux d'assouplissement (les cinq rites tibétains).Le soir, on a un peu de temps, on se fait beau et on entame un Dixit : encore trois nouveaux joueurs séduits !Et puis, après une petite marche d'approche, repas copieux dans une cidrerie authentique, la Txunga. Bon, le cidre basque, c'est assez différent du cidre breton...Et à notre table, nos trois amis belges qui, au détour d'une conversation, nous apprennent qu'ils sont les nouveaux propriétaires d'un bateau, le Red Ruby, qui a commencé sa vie chez nous à Hennebont !! Le monde des rameurs est petit !

Retour nonchalant au collège, en s'arrêtant boire un verre avec nos amis bretons de Rennes. Lundi matin, on fait déjà nos bagages puisque l'on repartira directement du club après avoir ramé 2 heures sur la Nive. C'est doux, c'est calme, pas trop chaud. On est photographié, on soigne nos gestes Mais on ne quitte pas Bayonne comme ça ! Alors pour finir, et après la douche et le chargement de la remorque, on écoute des chants basques, on mange encore une bonne viande, on reçoit médailles et coupe _pour le souvenir_, et bien sûr on chante "Allez, allez, les bleus et blancs de l'Aviron Bayonnais...".Et c'est fini, mais on a déjà envie d'y revenir !

AL

Quelques photos

Et pour chanter sous la douche 😊

Lire la suite Lire la suite

Vendredi 7 juin 2019, 8h30, 12 rameurs/rameuses s'activent au club pour charger 3 yolettes sur la remorque attelée au camion. Départ 10h après un café/gâteaux/croissants : merci David et Johan !Direction Bayonne, ou plus exactement Saubusse où nos bateaux passeront la nuit sur les bords de l'Adour, en attendant que nous ayons récupéré de nos 700km avalés sans encombre malgré pluie et rafales de vent...Merci à nos chauffeurs, Jean-Louis, Cathie et Dominique !

Arrivée tardive (ah ! Bordeaux et ses ralentissements ! Et Maxime qui écope un de nos bateaux sur une aire d'autoroute) qui ne nous dissuade pas, après avoir posé nos sacs de couchage au collège Saint Bernard, de faire connaissance avec un centre-ville endormi mais bien agréable avec ses façades de magasin en bois qui nous racontent leurs occupations successives. Coucher raisonnable pour affronter les 29km qui nous mèneront de Saubusse à Peyrehorade sur l'Adour (un fleuve) et les Gaves réunis. On démarre doucement : trajet en car, apéritif et accueil du Maire, quelques danses, pique-nique sous le soleil retrouvé et on embarque, l'estomac lesté par sandwiches et autres gâteaux basques. Deux des nôtres iront finalement ramer avec des équipages de Bruxelles et de Boulogne Billancourt. Pelot d'Hennebont, n'aura malgré tout pas été transporté pour rien, puisqu'il sera mis à disposition de l'Aviron Bayonnais (avec le sourire...et une petite contribution financière) qui manquait de sièges à proposer.

Presque 30 km durant lesquels nos trois rameurs débutants, Valérie, Lucie et David, nous ont brillamment démontré que le moral et le physique étaient bien là ! Bravo à eux !Arrivée à Peyrehorade, 3 heures plus tard, équipe de bénévoles au top pour nous aider à sortir bateaux et avirons. On avait prévenu : pour nous, la rando c'était une mise en forme pour affronter la soirée festive dans la casemate de Pottoroak, nichée au creux des remparts des fortifications Vauban ! Et, de 20h à minuit passé, c’est dans une ambiance très joyeuse et bruyante que nous avons entonné avec nos amis l'hymne de l'Aviron Bayonnais, dansé et dégusté les petits canapés, porté à bout de bras les rameurs lors d'un joyeux "Paquito" mais aussi crié "bon anniversaire" à David !

Il nous restait à démontrer que l'on pouvait dépenser beaucoup d'énergie à se déhancher la veille ET, le lendemain, ramer énergiquement sur les 33 km de l'Adour de Peyrehorade à Bayonne...heureusement dans le sens du courant...Ce fut chose faite, et notre Président, sûrement dans son élément dans ces terres de rugby, était fier d'avoir emmené son équipage, malgré le vent et la houle, sur le ponton du club juste derrière les premiers, des Lyonnais qui nous avaient subrepticement remontés juste à l'entrée de Bayonne Il faut dire que, pour ce faire, nous n'avions pas négligé la préparation, avec, sous la direction de Paule, exercices matinaux d'assouplissement (les cinq rites tibétains).Le soir, on a un peu de temps, on se fait beau et on entame un Dixit : encore trois nouveaux joueurs séduits !Et puis, après une petite marche d'approche, repas copieux dans une cidrerie authentique, la Txunga. Bon, le cidre basque, c'est assez différent du cidre breton...Et à notre table, nos trois amis belges qui, au détour d'une conversation, nous apprennent qu'ils sont les nouveaux propriétaires d'un bateau, le Red Ruby, qui a commencé sa vie chez nous à Hennebont !! Le monde des rameurs est petit !

Retour nonchalant au collège, en s'arrêtant boire un verre avec nos amis bretons de Rennes. Lundi matin, on fait déjà nos bagages puisque l'on repartira directement du club après avoir ramé 2 heures sur la Nive. C'est doux, c'est calme, pas trop chaud. On est photographié, on soigne nos gestes Mais on ne quitte pas Bayonne comme ça ! Alors pour finir, et après la douche et le chargement de la remorque, on écoute des chants basques, on mange encore une bonne viande, on reçoit médailles et coupe _pour le souvenir_, et bien sûr on chante "Allez, allez, les bleus et blancs de l'Aviron Bayonnais...".Et c'est fini, mais on a déjà envie d'y revenir !

AL

Quelques photos

Et pour chanter sous la douche 😊

Fermer Fermer