Aviron Hennebontais - morbihan (56)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

        EFA.gif   logoHennebont.gif
  Accès                Le Bassin (Plan Photos)   

A noter  

30 ans du club Réunion 12 AVRIL 18h
Challenge entreprises 29 JUIN
Tous concernés
  

A noter  

Lézardrieux Bréhat 25 -26 mai 2019
Randonnée des 3 Rivières 9 juin 2019
Entre deux rivières Nantes 10-14 Juillet 2019
  

 

U L'événement week-end 27 & 28 avril 2019
Grand raid Hennebont-Etel

30 yoles, 150 rameuses et rameurs de toute la France !

¯ Dîner festif musical le samedi soir ¯, anciens membres du club conviés.
Formulaire de réservation ici

Le parcours (PDF)    Affiche et inscription Article Ouest France

Publié le 03/03/2019 11:06  | Haut
Les 10 dernières nouvelles

Une semaine d'aviron de randonnée à berlin - le 29/04/2019 18:03 par rB_36lqE9

Quelques photos


              A Berlin il y a des bières énormes de 50 cl, d'autres plus petites, mais ramer à Berlin ce n'est pas de la petite bière ! Sur les six sorties que j'ai faites entre le 6 et le 13 Avril la plus courte était de 31 km et la plus longue de 59 km. Nous étions un groupe de 26 rameurs, tous allemands sauf un .... !

              Plusieurs aspects ont rendu intéressant cette semaine d'aviron à Berlin :
      1)   Les plans d'eau et les paysages
                Le club est situé au bord d'une rivière très large (3x Le Blavet) à cet endroit. Elle s'appelle "Die Dahme". Vers le nord et le centre ville de Berlin, elle débouche dans "la Spree". A chaque sortie, nous avons traversée une alternance assez fascinante de rivières, de nombreux lacs et de canaux, bordés de forêts, de belles propriétés, de beaux jardins, de ports de voiliers et bateaux à moteur, et ............... de nombreux clubs d'aviron. J'en ai vu une bonne douzaine ! Souvent nous y faisions halte pour changer de barreur, utiliser les toilettes, prendre le café et occasionnellement tailler une bavette avec les rameurs locaux.
      2)   La vie du club
                En Allemagne il y a plusieurs types de club d'aviron : ceux qui pratiquent essentiellement la compétition et ceux qui pratiquent surtout la randonnée à la journée. Mon hôte, le club du "Pro Sport Berlin 24" fait partie du deuxième type. Autre détail particulier de ce club : la moyenne d'âge des 35 adhérents qui est de 73 ans environ. Leur bâtiment héberge par ailleurs deux autres sections de ce club multisports : les plongeurs et les voileux/motonautistes.
               La section des rameurs est de loin la plus active et fonctionne toute l'année au rythme de trois journées par semaine. Dès la fondation, leur but a été la randonnée d'aviron d'une ou plusieurs journées avec pique-nique pour profiter de l'eau et de la nature tout en pratiquant une activité saine.
               Le club possède plusieurs dortoirs avec un total de 35 lits, une grande salle de réunion, une cuisine bien équipée, une salle à manger et une terrasse avec vue sur l'eau; après chaque sortie, nous y buvions une bonne bière en commentant les événements de la journée.
              A la fin de la sortie, le responsable note le kilométrage effectué par chacun des membres du club. En décembre ces chiffres sont communiqués à la fédération allemande d'aviron pour lui permettre d'attribuer le pavillon bleu au club dont les rameurs ont effectué le kilométrage moyen le plus élevé. Le club du "Pro Sport Berlin 24" l'a déjà gagné à 14 reprises, dont l'année dernière avec un kilométrage moyen d'environ 2500 km.
    3)   Une journée type
              7H00  :  Réveil
              8H00  :  Petit-déjeuner avec annonce de la composition des équipages du jour.
              9H00  :  Préparation des bateaux
              9H30  :  Premiers coups d'aviron
             11H00 :  1er arrêt pour changer de barreur
             12H30/13H00  :  Arrêt pique-nique
             15H30  :  3e arrêt, goûter(très souvent sur le terrain d'un autre club d'aviron), changement de barreur
             17H00  :  Retour à la base après un kilométrage journalier moyen de 40 km. Nettoyage et rangement des bateaux
             17H30  :  Douche et bière
             18H30  :  Repas du soir et conversations animées
              22H00 :  Dodo
   4)   Le matériel 
               Le club ne possède que quelques bateaux de course qui servent très peu. L'essentiel du parc à bateaux est constitué par une large flotte de bateaux de randonnée en bois, à cln, larges et lourdes. Ils sont tous pourvus d'un siège de barreur, même le plus petit à un seul rameur, appelé "Verlobungseiner", c.à d. le skiff des fiancés.
               J'ai pu pratiquer le deux, le trois et le quatre de couple barré, ainsi que le huit. Certains de ces bateaux sont encore équipés d'avirons en bois mais la plupart du temps nous utilisions des avirons carbone avec poignée en bois.
              En outre, à chaque sortie, nous équipions nos bateaux d'une gaffe et d'un fanion du club. Leur salle à manger est d'ailleurs entièrement décorée de fanions des clubs visiteurs et je me suis promis de leur apporter le nôtre à la prochaine occasion.
          Conclusion   
                               Cette semaine d'aviron est intense à la fois au niveau aviron et au niveau des échanges et des contacts humains. Elle m'a permis de mieux connaître encore l'incroyable richesse en plans d'eau de cette région du sud-est berlinois et je ne saurais que trop vous conseiller de m'accompagner une prochaine fois.
                                                                                                               Johan Erkelens

Lire la suite Lire la suite

Quelques photos


              A Berlin il y a des bières énormes de 50 cl, d'autres plus petites, mais ramer à Berlin ce n'est pas de la petite bière ! Sur les six sorties que j'ai faites entre le 6 et le 13 Avril la plus courte était de 31 km et la plus longue de 59 km. Nous étions un groupe de 26 rameurs, tous allemands sauf un .... !

              Plusieurs aspects ont rendu intéressant cette semaine d'aviron à Berlin :
      1)   Les plans d'eau et les paysages
                Le club est situé au bord d'une rivière très large (3x Le Blavet) à cet endroit. Elle s'appelle "Die Dahme". Vers le nord et le centre ville de Berlin, elle débouche dans "la Spree". A chaque sortie, nous avons traversée une alternance assez fascinante de rivières, de nombreux lacs et de canaux, bordés de forêts, de belles propriétés, de beaux jardins, de ports de voiliers et bateaux à moteur, et ............... de nombreux clubs d'aviron. J'en ai vu une bonne douzaine ! Souvent nous y faisions halte pour changer de barreur, utiliser les toilettes, prendre le café et occasionnellement tailler une bavette avec les rameurs locaux.
      2)   La vie du club
                En Allemagne il y a plusieurs types de club d'aviron : ceux qui pratiquent essentiellement la compétition et ceux qui pratiquent surtout la randonnée à la journée. Mon hôte, le club du "Pro Sport Berlin 24" fait partie du deuxième type. Autre détail particulier de ce club : la moyenne d'âge des 35 adhérents qui est de 73 ans environ. Leur bâtiment héberge par ailleurs deux autres sections de ce club multisports : les plongeurs et les voileux/motonautistes.
               La section des rameurs est de loin la plus active et fonctionne toute l'année au rythme de trois journées par semaine. Dès la fondation, leur but a été la randonnée d'aviron d'une ou plusieurs journées avec pique-nique pour profiter de l'eau et de la nature tout en pratiquant une activité saine.
               Le club possède plusieurs dortoirs avec un total de 35 lits, une grande salle de réunion, une cuisine bien équipée, une salle à manger et une terrasse avec vue sur l'eau; après chaque sortie, nous y buvions une bonne bière en commentant les événements de la journée.
              A la fin de la sortie, le responsable note le kilométrage effectué par chacun des membres du club. En décembre ces chiffres sont communiqués à la fédération allemande d'aviron pour lui permettre d'attribuer le pavillon bleu au club dont les rameurs ont effectué le kilométrage moyen le plus élevé. Le club du "Pro Sport Berlin 24" l'a déjà gagné à 14 reprises, dont l'année dernière avec un kilométrage moyen d'environ 2500 km.
    3)   Une journée type
              7H00  :  Réveil
              8H00  :  Petit-déjeuner avec annonce de la composition des équipages du jour.
              9H00  :  Préparation des bateaux
              9H30  :  Premiers coups d'aviron
             11H00 :  1er arrêt pour changer de barreur
             12H30/13H00  :  Arrêt pique-nique
             15H30  :  3e arrêt, goûter(très souvent sur le terrain d'un autre club d'aviron), changement de barreur
             17H00  :  Retour à la base après un kilométrage journalier moyen de 40 km. Nettoyage et rangement des bateaux
             17H30  :  Douche et bière
             18H30  :  Repas du soir et conversations animées
              22H00 :  Dodo
   4)   Le matériel 
               Le club ne possède que quelques bateaux de course qui servent très peu. L'essentiel du parc à bateaux est constitué par une large flotte de bateaux de randonnée en bois, à cln, larges et lourdes. Ils sont tous pourvus d'un siège de barreur, même le plus petit à un seul rameur, appelé "Verlobungseiner", c.à d. le skiff des fiancés.
               J'ai pu pratiquer le deux, le trois et le quatre de couple barré, ainsi que le huit. Certains de ces bateaux sont encore équipés d'avirons en bois mais la plupart du temps nous utilisions des avirons carbone avec poignée en bois.
              En outre, à chaque sortie, nous équipions nos bateaux d'une gaffe et d'un fanion du club. Leur salle à manger est d'ailleurs entièrement décorée de fanions des clubs visiteurs et je me suis promis de leur apporter le nôtre à la prochaine occasion.
          Conclusion   
                               Cette semaine d'aviron est intense à la fois au niveau aviron et au niveau des échanges et des contacts humains. Elle m'a permis de mieux connaître encore l'incroyable richesse en plans d'eau de cette région du sud-est berlinois et je ne saurais que trop vous conseiller de m'accompagner une prochaine fois.
                                                                                                               Johan Erkelens

Fermer Fermer


Four20_4_2019.JPGReportage photos de Jean-Philippe - le 24/04/2019 14:47 par JLH

Ce samedi 20 avril, sous le soleil de printemps, Jean-Philippe a mitraillé tous les rameurs d'Hennebont sur l'eau. Chacun pourra admirer ICI de belles photos, voire de très belles, et pourra à loisir apprécier la qualité de ses gestes wink, la cohésion de son bateau...

Merci Jean Philippe

Lire la suite Lire la suite

Ce samedi 20 avril, sous le soleil de printemps, Jean-Philippe a mitraillé tous les rameurs d'Hennebont sur l'eau. Chacun pourra admirer ICI de belles photos, voire de très belles, et pourra à loisir apprécier la qualité de ses gestes wink, la cohésion de son bateau...

Merci Jean Philippe

Fermer Fermer


  • achat de bateaux :double canoé "Challenger", 4 de couple FISO
  • projet de préau,
  • parole des jeunes,
  • subventions et actions avec la ville d'Hennebont,
  • séquences filmées pour améliorer notre geste,
  • évènement des 30 ans...

Pour les détails, voir le compte-rendu

Prochain CA :  le vendredi 14/06/2019

Lire la suite Lire la suite

  • achat de bateaux :double canoé "Challenger", 4 de couple FISO
  • projet de préau,
  • parole des jeunes,
  • subventions et actions avec la ville d'Hennebont,
  • séquences filmées pour améliorer notre geste,
  • évènement des 30 ans...

Pour les détails, voir le compte-rendu

Prochain CA :  le vendredi 14/06/2019

Fermer Fermer


Ce samedi 23 février est comme chaque samedi et dimanche matin jour de sortie pour les rameurs de l'aviron d'Hennebontais.
Une météo particulièrement clémente a sans doute contribué à une fréquentation exceptionnelle, puisque 38 personnes ont évolué sur le Blavet.
Des skiffs, des doubles,  des quatres de couple ou de pointe, des yolettes, ce sont au total 10 embarcations qui ont été mises à l'eau suivie par un bateau de sécurité piloté par Jean-Francois Gautelier.
Une belle matinée sur l'eau pour tous, qui a permis à 6 personnes débutantes de découvrir les plaisirs de la rame.
Les photos sont ici.
A noter que ce dimanche 24 février une dizaine de membres de l'AH se sont déplacés à l'invitation du CNL pour une sortie en mer.
Les photos sont ici.

Lire la suite Lire la suite

Ce samedi 23 février est comme chaque samedi et dimanche matin jour de sortie pour les rameurs de l'aviron d'Hennebontais.
Une météo particulièrement clémente a sans doute contribué à une fréquentation exceptionnelle, puisque 38 personnes ont évolué sur le Blavet.
Des skiffs, des doubles,  des quatres de couple ou de pointe, des yolettes, ce sont au total 10 embarcations qui ont été mises à l'eau suivie par un bateau de sécurité piloté par Jean-Francois Gautelier.
Une belle matinée sur l'eau pour tous, qui a permis à 6 personnes débutantes de découvrir les plaisirs de la rame.
Les photos sont ici.
A noter que ce dimanche 24 février une dizaine de membres de l'AH se sont déplacés à l'invitation du CNL pour une sortie en mer.
Les photos sont ici.

Fermer Fermer


brume.jpgQuelques photos dans la brume - le 17/02/2019 10:40 par jb_l

20190210_Rennes1.jpgRégates de Rennes - 10 Février 2019 - le 12/02/2019 21:12 par yannp

Ce dimanche 10 février se tenaient à Rennes les traditionnelles régates de rentrée de février.Ces régates appelées tête de rivières se courent sur 3kms en courses contre la montre, avec des départs échelonnés, et sont destinées à évaluer l'état de forme des jeunes et moins jeunes compétiteurs de Bretagne.

Dés le matin, le bassin de la plaine de Baud était balayé par un vent d'Ouest soutenu, et des rafales ponctuelles à plus de 50km/h.

Néanmoins le programme du matin a été respecté, et les skiffs (bateau solo) ont pu s'évaluer sur un bassin déjà agité.

Après la pause déjeuner les courses ont repris avec les bateaux longs ( double et quatre de couple), et ceci avec un vent qui se renforçait au fil des heures, et un bassin de moins en moins praticable, au point de faire couler 3 embarcations, et de faire stopper les concurrents en cours de courses.

Après ces péripéties, les organisateurs stoppaient les courses. Ceci entrainant la frustration des participants n'ayant pût concourir, malgré le bon sens de cette décision.

En particulier notre valeureux équipage composé de Fanny, Vanessa, David et Jean-Paul, qui s'alignait pour une première fois en course.

De même pour le quatre de couple constitué de rameurs plus aguerris, Olivier, Hervé, Jean Philippe, Jean Louis, n'ayant pu concourir.

Le quatre pointe lui composé de Maxime, Patrick, Jean François et Jean Pierre,  sur l'eau au plus mauvais moment, s'est vu stoppé par les commissaires de course après 2000m.

Le matin Martine avait réalisé son parcours en skiff de 3000 m en 16mn 07, Olivier en 13mn 54, et Jean Louis en 16mn 17.

Martine en double avec Brigitte du CNL a récidivé en double en 15mn 24 juste avant que les courses ne soient stoppées.

Une bonne journée clé de 10 ou chacun aura au moins pu s'exercer au montage démontage des bateaux. 

Les photos sont ici

Quelques autres photos des Régates de Rennes 2019 par ici (le 20/02/2019 18:36 par VT)

Lire la suite Lire la suite

Ce dimanche 10 février se tenaient à Rennes les traditionnelles régates de rentrée de février.Ces régates appelées tête de rivières se courent sur 3kms en courses contre la montre, avec des départs échelonnés, et sont destinées à évaluer l'état de forme des jeunes et moins jeunes compétiteurs de Bretagne.

Dés le matin, le bassin de la plaine de Baud était balayé par un vent d'Ouest soutenu, et des rafales ponctuelles à plus de 50km/h.

Néanmoins le programme du matin a été respecté, et les skiffs (bateau solo) ont pu s'évaluer sur un bassin déjà agité.

Après la pause déjeuner les courses ont repris avec les bateaux longs ( double et quatre de couple), et ceci avec un vent qui se renforçait au fil des heures, et un bassin de moins en moins praticable, au point de faire couler 3 embarcations, et de faire stopper les concurrents en cours de courses.

Après ces péripéties, les organisateurs stoppaient les courses. Ceci entrainant la frustration des participants n'ayant pût concourir, malgré le bon sens de cette décision.

En particulier notre valeureux équipage composé de Fanny, Vanessa, David et Jean-Paul, qui s'alignait pour une première fois en course.

De même pour le quatre de couple constitué de rameurs plus aguerris, Olivier, Hervé, Jean Philippe, Jean Louis, n'ayant pu concourir.

Le quatre pointe lui composé de Maxime, Patrick, Jean François et Jean Pierre,  sur l'eau au plus mauvais moment, s'est vu stoppé par les commissaires de course après 2000m.

Le matin Martine avait réalisé son parcours en skiff de 3000 m en 16mn 07, Olivier en 13mn 54, et Jean Louis en 16mn 17.

Martine en double avec Brigitte du CNL a récidivé en double en 15mn 24 juste avant que les courses ne soient stoppées.

Une bonne journée clé de 10 ou chacun aura au moins pu s'exercer au montage démontage des bateaux. 

Les photos sont ici

Quelques autres photos des Régates de Rennes 2019 par ici (le 20/02/2019 18:36 par VT)

Fermer Fermer


Rencontre Inter-Clubs 20 janvier 2019 CNL - le 21/01/2019 13:10 par jy

Dimanche matin, dans le cadre des échanges inter-clubs mis en place récemment,3 rameurs d'Hennebont; Valérie, Jean-Baptiste et Jean-Yves, ont répondu à l'invitation du club lorientais du CNL. Les 10 personnes présentes se sont réparties sur 2 yoles de mer et, sous un soleil radieux et sur une mer "de demoiselle", ont mis le cap vers la sortie de la rade. Petit circuit contournant l'îlot Souris (qui doit son nom à sa forme), à l'entrée de la Petite Mer de Gâvres et retour via la marina de Kernevel. Un petit apéritif dinatoire convivial, bien apprécié de tous, a mis fin à la sortie. Merci à nos amis lorientais et avis aux amateurs du club qui souhaiteraient profiter de cette innovation pour "changer de terrain de jeu et de types de bateaux" (dixit Marine, la présidente du club d'aviron du CNL). Une expérience à poursuivre ...

Lire la suite Lire la suite

Dimanche matin, dans le cadre des échanges inter-clubs mis en place récemment,3 rameurs d'Hennebont; Valérie, Jean-Baptiste et Jean-Yves, ont répondu à l'invitation du club lorientais du CNL. Les 10 personnes présentes se sont réparties sur 2 yoles de mer et, sous un soleil radieux et sur une mer "de demoiselle", ont mis le cap vers la sortie de la rade. Petit circuit contournant l'îlot Souris (qui doit son nom à sa forme), à l'entrée de la Petite Mer de Gâvres et retour via la marina de Kernevel. Un petit apéritif dinatoire convivial, bien apprécié de tous, a mis fin à la sortie. Merci à nos amis lorientais et avis aux amateurs du club qui souhaiteraient profiter de cette innovation pour "changer de terrain de jeu et de types de bateaux" (dixit Marine, la présidente du club d'aviron du CNL). Une expérience à poursuivre ...

Fermer Fermer


Aviredon dimanche 9 décembre 2018. - le 11/12/2018 21:45 par jbl

L'Aviron Hennebontais a engagé 3 yolettes sur 20 kms

Yolette N°1 : Paule Beauverger, Jean-Baptiste Lagrange, Natacha Barcello, Dominique Chanvry, Vanessa Talabot.
Temps pour 10km : 01:06:06  Temps pour 20km : 02:19:00

Yolette de pointe N°2 : Jean-Francois Gautelier, Maxime Enaud, Johan Erkelens, Patrick Perez, Jean-Pierre Gloux.
Temps pour 10km : 00:58:09  Temps pour 20km : 01:59:49  

Yolette N°3 : Vianney Richard, Laurent Renoux, Jean-Philippe Belaud, Olivier le Coquil, Jean-Louis Hervault.
Temps pour 10km : 00:48:01  Temps pour 20km :  01:41:40

Bravo aux compétiteurs !

Lire la suite Lire la suite

L'Aviron Hennebontais a engagé 3 yolettes sur 20 kms

Yolette N°1 : Paule Beauverger, Jean-Baptiste Lagrange, Natacha Barcello, Dominique Chanvry, Vanessa Talabot.
Temps pour 10km : 01:06:06  Temps pour 20km : 02:19:00

Yolette de pointe N°2 : Jean-Francois Gautelier, Maxime Enaud, Johan Erkelens, Patrick Perez, Jean-Pierre Gloux.
Temps pour 10km : 00:58:09  Temps pour 20km : 01:59:49  

Yolette N°3 : Vianney Richard, Laurent Renoux, Jean-Philippe Belaud, Olivier le Coquil, Jean-Louis Hervault.
Temps pour 10km : 00:48:01  Temps pour 20km :  01:41:40

Bravo aux compétiteurs !

Fermer Fermer


Randonnée Aviron Baie des Anges 2018 - le 06/12/2018 19:45 par yp

Nos photos sont ici

L'interview de Paule ici

Autres photos du Club de Nice ici

et notre aventure ci-dessous:

Premier week-end de décembre 2018, et nous voilà parties , Anne, Armelle, Cathie et moi avec notre super coach Yann à l'aventure: ramer en double en mer inconnue, la Méditerranée, ça n'est pas rien, la traversée de la Baie des Anges! C'est tout nous.

IMG_0270.JPG

Heureusement, les rameur-e-s du CNL nous ont bien préparés à la mer, enfin, nous l'espérons, et nous penserons aussi à eux,elles, Nous, les remercions

Atterrissage réussi à Nice, un des aéroports les plus dangereux du territoire national,car arrivant sur cette fameuse mer, C'est déjà bien, Mais il pleut, il mouille, C'est sûr, nous ne sommes plus en Bretagne!

Nous prenons le bus et nous renseignons aussitôt sur les spécialités culinaires niçoises à ne pas louper, L'objectif sera atteint vers 16 heures, chez René pour notre déjeuner:

socca: galette de pois chiches cuite au feu de bois

pissaladière: tarte aux oignons

tartes salée et sucrée aux blettes,

le tout accompagné d'un vin chaud en terrasse couverte, un Délice!

Quelques courses pour cuisiner bio et équilibré, régime sportif oblige ( on a notre coach qui veille au grain) en déambulant dans les petites rues trempées du vieux Nice et nous rentrons dans notre appartement fonctionnel et chaleureux,

Je me mets à cuisiner pendant que les autres filles cherchent de quoi nous hydrater, Elles m'aideront à leur retour, Yann, lui, après avoir repasser sa chemise (mais oui, je l'ai vu) rejoint des amis précieux, le temps que ça mijote,

Nous sommes fin prêts à déguster la soupe de potimarron et le risotto complet aux petits légumes, et enfin à jouer à Dixit tout en s'hydratant modérément, les zygomatiques et abdominaux seront au top pour demain matin, Ce jeu formidable apprend à nous découvrir, mieux nous connaître,

Tous au lit à minuit, et hop, la banane pour samedi,

Nous arrivons la bouche en coeur au Club Nautique de Nice sous le soleil, et c'est l'effervescence!

Vite aux vestiaires, et c'est parti pour la première randonnée entre 12 et 15 kilomètres , au gré des barreur-euses, la baie des anges, qui longe la promenade des anglais jusqu'à l'aéroport,

Cathie et Paule en double, idem pour Armelle et Yann, et Anne la coquine qui s'est bien débrouillée pour récupérer un jeune nageur lillois de son gabarit, bref , tout le monde s'en est donné à coeur joie ,

Plaisir et détente, un bon échauffement pour demain,

Pendant que les filles se rhabillent au vestiaire, Yann nage encore en Méditerranée,

Puis apéro et déjeuner(lasagnes clémentine corse) en compagnie de Jean et Max, partenaires d'Anne, Repas charmant dans la bonne humeur,

Nous sommes généreusement accompagnés l'après-midi par Sylvert, Niçois d'origine et Suzie, jeune rameuse, dans le vieux Nice et ses couleurs chaudes, ses églises baroques puis en haut de la colline que nous atteindrons par les escaliers que j'ai oublié de compter, Zut!

L'effort est amplement récompensé par un sublime coucher de soleil sur la ville et la mer, Nous ne sommes pas seulement au sud, mais à l'est également et la nuit tombe vite pendant que nous dévalons les escaliers pour rejoindre notre logement et nous pomponner pour le dîner festif et dansant au club house privé, La palme revient à Cathie toujours au top!

Tiens, la navette Nice-Corse est là, au port, Nous attend-elle?,,,,On peut rêver!

Nous offrons le fanion de l'Aviron Hennebontais et quelques caramels au beurre salé,

Nous dansons après le repas, mais attention, le coach est là et les sportives consciencieuses le suivent raisonnablement pour être au lit à minuit!

Dimanche matin,

6 h tout le monde sur le pont!

Nous préparons nos valises, chacun avec son petit sac de riz de vendredi pour le repas du soir (faut pas gâcher) , et quittons l' appartement , 1/2 heure de marche, un bon réveil musculaire avant nos 25 kms sur l'eau,

L'arrivée au port est magnifique avec le lever du soleil, ce ciel rose! Quelle belle récompense!

Yann négocie une place sur un 4 barré avec Anne, ce qui permet à Armelle de récupérer le jeune Jean! Ce n'est pas pour lui déplaire,,,Quel succès!

Moi, je suis ravie de poursuivre avec Cathie même si la sellette coulisse mal et les portants bougent,on fera le taff! Et on s'éclatera!

C'est parti pour le longe côtes , mais un guet-apens mijoté par notre Coatch et son équipière dans la baie de Villefranche Sur Mer nous permet d'accueillir un jeune journaliste de la tv locale , caméra et micro, sur notre bateau,

Après quelques questions-réponses, je me dis que je me le garderais bien encore un peu, et allez, Cathie, on rame? Le bougre apprécie et continue de filmer,,,bon, ça suffit, nous le ramenons au zodiac,

Maintenant, il faut rattraper les autres bateaux, allure régate pendant une dizaine de kilomètres peut-être (préparation pour l'aviredon, je ne perds pas le nord même si je suis souvent à l'ouest!)) et on remonte des bateaux, Je peux me défouler, Bravo, Cathie pour suivre la cadence, Je sais que tu as du peps, nous arrivons au Cap Ferrat puis retour au club nautique,

Je crois qu'on a tout donné ce week-end,

Rien de mieux qu'un bon bain frais pour nos étirements, L'eau est d'un bleu avec le soleil qui se pointe enfin,

L'apéro tant attendu avec dégustation de socca et de bière à la socca précède une paëlla qui s'est fait désirer,

Il faut partir maintenant et rentrer au pays,

Mais le vent en a décidé autrement et nous a porté jusquà Bordeaux au lieu de Nantes, En attendant le vieil autocar qui nous rapartriera, dans la nuit, nous sommes contents de manger chacun notre part de riz,

Nous avons aussi une pensée pour tous ces gens qui sont démunis, sans foyer, à la rue par tous les temps, Eux ne l'ont pas choisi, Nous sommes loin de ces yatchs et autres villas luxuriantes,,,

Enfin dormir dans le car puisqu'il faut se taire et qu'il faudra travailler tout à l'heure, et bon anniversaire Jojo, Cathie ne t'a pas oublié!

Merci Cathie, de nous avoir ramenées à bon port hennebontais, Anne et moi, Nous aurons ramé jusqu'au bout du voyage,

Merci

à la bonne humeur constante d'Anne et sa gaîté naturelle,

à l'attention bienveillante d'Armelle et son Dixit délicieux,

à l' écoute et au peps de Cathie,

au professionalisme de notre coatch reporter qui nous a proposé cette aventure, tu étais parfait!

Un grand merci à Jean, Max, Sylvert et Suzie, Florence, Florian et toute l'équipe niçoise,

Merci à la belle équipe de l'Aviron Hennebontais qui nous permet cela,,,,,kenavo, Paule

Lire la suite Lire la suite

Nos photos sont ici

L'interview de Paule ici

Autres photos du Club de Nice ici

et notre aventure ci-dessous:

Premier week-end de décembre 2018, et nous voilà parties , Anne, Armelle, Cathie et moi avec notre super coach Yann à l'aventure: ramer en double en mer inconnue, la Méditerranée, ça n'est pas rien, la traversée de la Baie des Anges! C'est tout nous.

IMG_0270.JPG

Heureusement, les rameur-e-s du CNL nous ont bien préparés à la mer, enfin, nous l'espérons, et nous penserons aussi à eux,elles, Nous, les remercions

Atterrissage réussi à Nice, un des aéroports les plus dangereux du territoire national,car arrivant sur cette fameuse mer, C'est déjà bien, Mais il pleut, il mouille, C'est sûr, nous ne sommes plus en Bretagne!

Nous prenons le bus et nous renseignons aussitôt sur les spécialités culinaires niçoises à ne pas louper, L'objectif sera atteint vers 16 heures, chez René pour notre déjeuner:

socca: galette de pois chiches cuite au feu de bois

pissaladière: tarte aux oignons

tartes salée et sucrée aux blettes,

le tout accompagné d'un vin chaud en terrasse couverte, un Délice!

Quelques courses pour cuisiner bio et équilibré, régime sportif oblige ( on a notre coach qui veille au grain) en déambulant dans les petites rues trempées du vieux Nice et nous rentrons dans notre appartement fonctionnel et chaleureux,

Je me mets à cuisiner pendant que les autres filles cherchent de quoi nous hydrater, Elles m'aideront à leur retour, Yann, lui, après avoir repasser sa chemise (mais oui, je l'ai vu) rejoint des amis précieux, le temps que ça mijote,

Nous sommes fin prêts à déguster la soupe de potimarron et le risotto complet aux petits légumes, et enfin à jouer à Dixit tout en s'hydratant modérément, les zygomatiques et abdominaux seront au top pour demain matin, Ce jeu formidable apprend à nous découvrir, mieux nous connaître,

Tous au lit à minuit, et hop, la banane pour samedi,

Nous arrivons la bouche en coeur au Club Nautique de Nice sous le soleil, et c'est l'effervescence!

Vite aux vestiaires, et c'est parti pour la première randonnée entre 12 et 15 kilomètres , au gré des barreur-euses, la baie des anges, qui longe la promenade des anglais jusqu'à l'aéroport,

Cathie et Paule en double, idem pour Armelle et Yann, et Anne la coquine qui s'est bien débrouillée pour récupérer un jeune nageur lillois de son gabarit, bref , tout le monde s'en est donné à coeur joie ,

Plaisir et détente, un bon échauffement pour demain,

Pendant que les filles se rhabillent au vestiaire, Yann nage encore en Méditerranée,

Puis apéro et déjeuner(lasagnes clémentine corse) en compagnie de Jean et Max, partenaires d'Anne, Repas charmant dans la bonne humeur,

Nous sommes généreusement accompagnés l'après-midi par Sylvert, Niçois d'origine et Suzie, jeune rameuse, dans le vieux Nice et ses couleurs chaudes, ses églises baroques puis en haut de la colline que nous atteindrons par les escaliers que j'ai oublié de compter, Zut!

L'effort est amplement récompensé par un sublime coucher de soleil sur la ville et la mer, Nous ne sommes pas seulement au sud, mais à l'est également et la nuit tombe vite pendant que nous dévalons les escaliers pour rejoindre notre logement et nous pomponner pour le dîner festif et dansant au club house privé, La palme revient à Cathie toujours au top!

Tiens, la navette Nice-Corse est là, au port, Nous attend-elle?,,,,On peut rêver!

Nous offrons le fanion de l'Aviron Hennebontais et quelques caramels au beurre salé,

Nous dansons après le repas, mais attention, le coach est là et les sportives consciencieuses le suivent raisonnablement pour être au lit à minuit!

Dimanche matin,

6 h tout le monde sur le pont!

Nous préparons nos valises, chacun avec son petit sac de riz de vendredi pour le repas du soir (faut pas gâcher) , et quittons l' appartement , 1/2 heure de marche, un bon réveil musculaire avant nos 25 kms sur l'eau,

L'arrivée au port est magnifique avec le lever du soleil, ce ciel rose! Quelle belle récompense!

Yann négocie une place sur un 4 barré avec Anne, ce qui permet à Armelle de récupérer le jeune Jean! Ce n'est pas pour lui déplaire,,,Quel succès!

Moi, je suis ravie de poursuivre avec Cathie même si la sellette coulisse mal et les portants bougent,on fera le taff! Et on s'éclatera!

C'est parti pour le longe côtes , mais un guet-apens mijoté par notre Coatch et son équipière dans la baie de Villefranche Sur Mer nous permet d'accueillir un jeune journaliste de la tv locale , caméra et micro, sur notre bateau,

Après quelques questions-réponses, je me dis que je me le garderais bien encore un peu, et allez, Cathie, on rame? Le bougre apprécie et continue de filmer,,,bon, ça suffit, nous le ramenons au zodiac,

Maintenant, il faut rattraper les autres bateaux, allure régate pendant une dizaine de kilomètres peut-être (préparation pour l'aviredon, je ne perds pas le nord même si je suis souvent à l'ouest!)) et on remonte des bateaux, Je peux me défouler, Bravo, Cathie pour suivre la cadence, Je sais que tu as du peps, nous arrivons au Cap Ferrat puis retour au club nautique,

Je crois qu'on a tout donné ce week-end,

Rien de mieux qu'un bon bain frais pour nos étirements, L'eau est d'un bleu avec le soleil qui se pointe enfin,

L'apéro tant attendu avec dégustation de socca et de bière à la socca précède une paëlla qui s'est fait désirer,

Il faut partir maintenant et rentrer au pays,

Mais le vent en a décidé autrement et nous a porté jusquà Bordeaux au lieu de Nantes, En attendant le vieil autocar qui nous rapartriera, dans la nuit, nous sommes contents de manger chacun notre part de riz,

Nous avons aussi une pensée pour tous ces gens qui sont démunis, sans foyer, à la rue par tous les temps, Eux ne l'ont pas choisi, Nous sommes loin de ces yatchs et autres villas luxuriantes,,,

Enfin dormir dans le car puisqu'il faut se taire et qu'il faudra travailler tout à l'heure, et bon anniversaire Jojo, Cathie ne t'a pas oublié!

Merci Cathie, de nous avoir ramenées à bon port hennebontais, Anne et moi, Nous aurons ramé jusqu'au bout du voyage,

Merci

à la bonne humeur constante d'Anne et sa gaîté naturelle,

à l'attention bienveillante d'Armelle et son Dixit délicieux,

à l' écoute et au peps de Cathie,

au professionalisme de notre coatch reporter qui nous a proposé cette aventure, tu étais parfait!

Un grand merci à Jean, Max, Sylvert et Suzie, Florence, Florian et toute l'équipe niçoise,

Merci à la belle équipe de l'Aviron Hennebontais qui nous permet cela,,,,,kenavo, Paule

Fermer Fermer