Aviron Hennebontais - morbihan (56)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

        EFA.gif   logoHennebont.gif
  Accès                Le Bassin (Plan Photos)   

A noter  

Portes ouvertes les 7 et 8 septembre, les 21 et 22 septembre
WE travaux pour tous  les 27 et 28 octobre   

A noter  

VIT ET VAC (jeunes de 12 à 16 ans)  et ESTIVALES (tous publics)
Inscrivez-vous pour encadrer   

A noter  

Assemblée Générale extraordinaire
Attention: 26 juillet à 20 heures, au club
  

 

* des achats de matériel prévus
* des projets grâce à l'esprit inventif de nos rameurs
* une banderole de nos valeurs
* une rentrée à préparer (compet', rando,...)
* l'envie de nous améliorer avec une séance filmée et débriefée (samedi 31 juillet)
* des moments de mobilisation à prévoir (relai 4x500m sur ergomètre au forum des associations dimanche 15 septembre)
* l'envie d'être aux côtés des femmes qui souffrent d'un cancer du sein
* ...

Et puis, le club se propose même de participer à la prise en charge de votre formation en tant qu'initiateur, éducateur ou autre formation avifit, arbitre etc..Alors pourquoi ne pas en profiter ?

Prochaine réunion :    le vendredi 13/09/2019 

Compte-rendu complet ici

Le Bilan des 30 ans, remerciements, etc. ici

Publié le 05/07/2019 17:45  | Haut
Les 10 dernières nouvelles
Odet.jpgDescente de l'Odet : 6 juillet 2019 - le 08/07/2019 13:19 par Team_Quimper

Quimper to Bénodet en quelques mots : 2 yolettes, 1 double, 1 quatre, Odet, soleil, sport, pique-nique royal, art de vivre de l'Aviron Hennebont, vins, glacière XXL, anniversaire, gâteaux, bougie, micro-ondes, bulles, encore MERCI à chacun, stop le plastique, paddle, plouf présidentiel, pirogue, baignade, océan, châteaux, dérive, ramer sans barrette de dame de nage, 10cm d'eau pour visite Quimper, chaussettes naturelles, apéro, barbecue, belle journée. Merci au club de Quimper pour l'accueil et pour nous avoir permis de ramer dans un cadre magnifique.

Quelques photos ici

Lire la suite Lire la suite

Quimper to Bénodet en quelques mots : 2 yolettes, 1 double, 1 quatre, Odet, soleil, sport, pique-nique royal, art de vivre de l'Aviron Hennebont, vins, glacière XXL, anniversaire, gâteaux, bougie, micro-ondes, bulles, encore MERCI à chacun, stop le plastique, paddle, plouf présidentiel, pirogue, baignade, océan, châteaux, dérive, ramer sans barrette de dame de nage, 10cm d'eau pour visite Quimper, chaussettes naturelles, apéro, barbecue, belle journée. Merci au club de Quimper pour l'accueil et pour nous avoir permis de ramer dans un cadre magnifique.

Quelques photos ici

Fermer Fermer


JohanBayonne.jpg2019_06 Rando des 3 rivières Bayonne - le 03/07/2019 12:12 par Armelle

Vendredi 7 juin 2019, 8h30, 12 rameurs/rameuses s'activent au club pour charger 3 yolettes sur la remorque attelée au camion. Départ 10h après un café/gâteaux/croissants : merci David et Johan !Direction Bayonne, ou plus exactement Saubusse où nos bateaux passeront la nuit sur les bords de l'Adour, en attendant que nous ayons récupéré de nos 700km avalés sans encombre malgré pluie et rafales de vent...Merci à nos chauffeurs, Jean-Louis, Cathie et Dominique !

Arrivée tardive (ah ! Bordeaux et ses ralentissements ! Et Maxime qui écope un de nos bateaux sur une aire d'autoroute) qui ne nous dissuade pas, après avoir posé nos sacs de couchage au collège Saint Bernard, de faire connaissance avec un centre-ville endormi mais bien agréable avec ses façades de magasin en bois qui nous racontent leurs occupations successives. Coucher raisonnable pour affronter les 29km qui nous mèneront de Saubusse à Peyrehorade sur l'Adour (un fleuve) et les Gaves réunis. On démarre doucement : trajet en car, apéritif et accueil du Maire, quelques danses, pique-nique sous le soleil retrouvé et on embarque, l'estomac lesté par sandwiches et autres gâteaux basques. Deux des nôtres iront finalement ramer avec des équipages de Bruxelles et de Boulogne Billancourt. Pelot d'Hennebont, n'aura malgré tout pas été transporté pour rien, puisqu'il sera mis à disposition de l'Aviron Bayonnais (avec le sourire...et une petite contribution financière) qui manquait de sièges à proposer.

Presque 30 km durant lesquels nos trois rameurs débutants, Valérie, Lucie et David, nous ont brillamment démontré que le moral et le physique étaient bien là ! Bravo à eux !Arrivée à Peyrehorade, 3 heures plus tard, équipe de bénévoles au top pour nous aider à sortir bateaux et avirons. On avait prévenu : pour nous, la rando c'était une mise en forme pour affronter la soirée festive dans la casemate de Pottoroak, nichée au creux des remparts des fortifications Vauban ! Et, de 20h à minuit passé, c’est dans une ambiance très joyeuse et bruyante que nous avons entonné avec nos amis l'hymne de l'Aviron Bayonnais, dansé et dégusté les petits canapés, porté à bout de bras les rameurs lors d'un joyeux "Paquito" mais aussi crié "bon anniversaire" à David !

Il nous restait à démontrer que l'on pouvait dépenser beaucoup d'énergie à se déhancher la veille ET, le lendemain, ramer énergiquement sur les 33 km de l'Adour de Peyrehorade à Bayonne...heureusement dans le sens du courant...Ce fut chose faite, et notre Président, sûrement dans son élément dans ces terres de rugby, était fier d'avoir emmené son équipage, malgré le vent et la houle, sur le ponton du club juste derrière les premiers, des Lyonnais qui nous avaient subrepticement remontés juste à l'entrée de Bayonne Il faut dire que, pour ce faire, nous n'avions pas négligé la préparation, avec, sous la direction de Paule, exercices matinaux d'assouplissement (les cinq rites tibétains).Le soir, on a un peu de temps, on se fait beau et on entame un Dixit : encore trois nouveaux joueurs séduits !Et puis, après une petite marche d'approche, repas copieux dans une cidrerie authentique, la Txunga. Bon, le cidre basque, c'est assez différent du cidre breton...Et à notre table, nos trois amis belges qui, au détour d'une conversation, nous apprennent qu'ils sont les nouveaux propriétaires d'un bateau, le Red Ruby, qui a commencé sa vie chez nous à Hennebont !! Le monde des rameurs est petit !

Retour nonchalant au collège, en s'arrêtant boire un verre avec nos amis bretons de Rennes. Lundi matin, on fait déjà nos bagages puisque l'on repartira directement du club après avoir ramé 2 heures sur la Nive. C'est doux, c'est calme, pas trop chaud. On est photographié, on soigne nos gestes Mais on ne quitte pas Bayonne comme ça ! Alors pour finir, et après la douche et le chargement de la remorque, on écoute des chants basques, on mange encore une bonne viande, on reçoit médailles et coupe _pour le souvenir_, et bien sûr on chante "Allez, allez, les bleus et blancs de l'Aviron Bayonnais...".Et c'est fini, mais on a déjà envie d'y revenir !

AL

Quelques photos

Et pour chanter sous la douche 😊

Lire la suite Lire la suite

Vendredi 7 juin 2019, 8h30, 12 rameurs/rameuses s'activent au club pour charger 3 yolettes sur la remorque attelée au camion. Départ 10h après un café/gâteaux/croissants : merci David et Johan !Direction Bayonne, ou plus exactement Saubusse où nos bateaux passeront la nuit sur les bords de l'Adour, en attendant que nous ayons récupéré de nos 700km avalés sans encombre malgré pluie et rafales de vent...Merci à nos chauffeurs, Jean-Louis, Cathie et Dominique !

Arrivée tardive (ah ! Bordeaux et ses ralentissements ! Et Maxime qui écope un de nos bateaux sur une aire d'autoroute) qui ne nous dissuade pas, après avoir posé nos sacs de couchage au collège Saint Bernard, de faire connaissance avec un centre-ville endormi mais bien agréable avec ses façades de magasin en bois qui nous racontent leurs occupations successives. Coucher raisonnable pour affronter les 29km qui nous mèneront de Saubusse à Peyrehorade sur l'Adour (un fleuve) et les Gaves réunis. On démarre doucement : trajet en car, apéritif et accueil du Maire, quelques danses, pique-nique sous le soleil retrouvé et on embarque, l'estomac lesté par sandwiches et autres gâteaux basques. Deux des nôtres iront finalement ramer avec des équipages de Bruxelles et de Boulogne Billancourt. Pelot d'Hennebont, n'aura malgré tout pas été transporté pour rien, puisqu'il sera mis à disposition de l'Aviron Bayonnais (avec le sourire...et une petite contribution financière) qui manquait de sièges à proposer.

Presque 30 km durant lesquels nos trois rameurs débutants, Valérie, Lucie et David, nous ont brillamment démontré que le moral et le physique étaient bien là ! Bravo à eux !Arrivée à Peyrehorade, 3 heures plus tard, équipe de bénévoles au top pour nous aider à sortir bateaux et avirons. On avait prévenu : pour nous, la rando c'était une mise en forme pour affronter la soirée festive dans la casemate de Pottoroak, nichée au creux des remparts des fortifications Vauban ! Et, de 20h à minuit passé, c’est dans une ambiance très joyeuse et bruyante que nous avons entonné avec nos amis l'hymne de l'Aviron Bayonnais, dansé et dégusté les petits canapés, porté à bout de bras les rameurs lors d'un joyeux "Paquito" mais aussi crié "bon anniversaire" à David !

Il nous restait à démontrer que l'on pouvait dépenser beaucoup d'énergie à se déhancher la veille ET, le lendemain, ramer énergiquement sur les 33 km de l'Adour de Peyrehorade à Bayonne...heureusement dans le sens du courant...Ce fut chose faite, et notre Président, sûrement dans son élément dans ces terres de rugby, était fier d'avoir emmené son équipage, malgré le vent et la houle, sur le ponton du club juste derrière les premiers, des Lyonnais qui nous avaient subrepticement remontés juste à l'entrée de Bayonne Il faut dire que, pour ce faire, nous n'avions pas négligé la préparation, avec, sous la direction de Paule, exercices matinaux d'assouplissement (les cinq rites tibétains).Le soir, on a un peu de temps, on se fait beau et on entame un Dixit : encore trois nouveaux joueurs séduits !Et puis, après une petite marche d'approche, repas copieux dans une cidrerie authentique, la Txunga. Bon, le cidre basque, c'est assez différent du cidre breton...Et à notre table, nos trois amis belges qui, au détour d'une conversation, nous apprennent qu'ils sont les nouveaux propriétaires d'un bateau, le Red Ruby, qui a commencé sa vie chez nous à Hennebont !! Le monde des rameurs est petit !

Retour nonchalant au collège, en s'arrêtant boire un verre avec nos amis bretons de Rennes. Lundi matin, on fait déjà nos bagages puisque l'on repartira directement du club après avoir ramé 2 heures sur la Nive. C'est doux, c'est calme, pas trop chaud. On est photographié, on soigne nos gestes Mais on ne quitte pas Bayonne comme ça ! Alors pour finir, et après la douche et le chargement de la remorque, on écoute des chants basques, on mange encore une bonne viande, on reçoit médailles et coupe _pour le souvenir_, et bien sûr on chante "Allez, allez, les bleus et blancs de l'Aviron Bayonnais...".Et c'est fini, mais on a déjà envie d'y revenir !

AL

Quelques photos

Et pour chanter sous la douche 😊

Fermer Fermer


site_internet_club.jpg1er challenge inter-entreprises pour APC - le 02/07/2019 20:33 par Team_APC

Participer à un challenge inter-entreprises ? Why not !! Conquis par une séance d’essai au club d’Hennebont, c’est avec enthousiasme que la Team ARMOR PLATS CUISINES (APC) s’est constituée.

Des coéquipiers issus de différents services, prêts à relever le défi : ramer au même rythme, en même temps, dans le même bateau, le tout en moins de 10 séances, sans avoir pratiqué l'aviron auparavant.Des entraînements (soyons honnêtes, de l’apprentissage !) menés sur mai et juin, en toutes circonstances : soleil, canicule, pluie ! A coup de persévérance, les efforts devraient payer ?!Ce samedi 29 juin, l’équipe s’est surprise à réaliser de belles performances (et des moins bonnes…).

Une belle journée avec une organisation rondement menée, où se mêlent sport, cohésion, échanges, bonne humeur, le tout dans un cadre agréable. Une expérience nouvelle pour APC, qui fait émerger des valeurs et de nouvelles idées, comme constituer un ou plusieurs équipages pour le challenge 2020 !Mention spéciale à nos coach, au club d’Hennebont & à notre super barreuse, qui aura vécu une course sur yolette mouvementée !

Lire la suite Lire la suite

Participer à un challenge inter-entreprises ? Why not !! Conquis par une séance d’essai au club d’Hennebont, c’est avec enthousiasme que la Team ARMOR PLATS CUISINES (APC) s’est constituée.

Des coéquipiers issus de différents services, prêts à relever le défi : ramer au même rythme, en même temps, dans le même bateau, le tout en moins de 10 séances, sans avoir pratiqué l'aviron auparavant.Des entraînements (soyons honnêtes, de l’apprentissage !) menés sur mai et juin, en toutes circonstances : soleil, canicule, pluie ! A coup de persévérance, les efforts devraient payer ?!Ce samedi 29 juin, l’équipe s’est surprise à réaliser de belles performances (et des moins bonnes…).

Une belle journée avec une organisation rondement menée, où se mêlent sport, cohésion, échanges, bonne humeur, le tout dans un cadre agréable. Une expérience nouvelle pour APC, qui fait émerger des valeurs et de nouvelles idées, comme constituer un ou plusieurs équipages pour le challenge 2020 !Mention spéciale à nos coach, au club d’Hennebont & à notre super barreuse, qui aura vécu une course sur yolette mouvementée !

Fermer Fermer


Brevets Aviron bronze & argent - le 22/06/2019 16:36 par Nous

Ce matin, une douzaine d'adhérents du club a passé les brevets aviron de bronze et d'argent, dans la bonne humeur et sous un soleil franc. ll fallait bien une petite "soupe" pour récompenser les heureux diplômés. Félicitations à tous !

Quelques photos ici

Lire la suite Lire la suite

Ce matin, une douzaine d'adhérents du club a passé les brevets aviron de bronze et d'argent, dans la bonne humeur et sous un soleil franc. ll fallait bien une petite "soupe" pour récompenser les heureux diplômés. Félicitations à tous !

Quelques photos ici

Fermer Fermer


Une rameuse d'outre-quiévrain découvre le Blavet - le 12/06/2019 18:25 par JLH

Stanie a des relations d'aviron un peu partout dans le monde...smiley

Nous avons déjà eu une Norvégienne (rando 2017), des hollandaises (rando 2019). Cette fois c'est une Bruxelloise, Marie Hélène, qui découvrait notre beau plan d'eau, sous le regard affuté de son mari Marc, munis de son appareil photo. Ce dernier étant aussi intéressé par les points de vues, que nous offre notre site, que par les rameurswink

photos ici

Lire la suite Lire la suite

Stanie a des relations d'aviron un peu partout dans le monde...smiley

Nous avons déjà eu une Norvégienne (rando 2017), des hollandaises (rando 2019). Cette fois c'est une Bruxelloise, Marie Hélène, qui découvrait notre beau plan d'eau, sous le regard affuté de son mari Marc, munis de son appareil photo. Ce dernier étant aussi intéressé par les points de vues, que nous offre notre site, que par les rameurswink

photos ici

Fermer Fermer


Sortie à Bréhat : mai 2019 - le 03/06/2019 22:53 par Vatacha
Dans le cadre des randonnées nationales proposées cette année pour la section loisirs, le club d'aviron hennebontais s'est réjoui en particulier de celle-ci : le club du Trieux a organisé une sortie en mer sur un week-end, au nord-Bretagne. C'était les 25 et 26 mai derniers : sortie à laquelle les Hennebontais ont répondu présents en nombre. Trois yoles de mer et 16 rameurs se sont ainsi déplacés jusqu'à Lézardrieux... à quelques coups de rames de Bréhat. (enfin quelques coups de rames... quelque 40 km sur le week-end, une première pour plusieurs d'entre nous)
Lorsque les Hennebontais acceptent une proposition de sortie, ils arrivent avec (dans le désordre) : un camping-car, un barbecue, un peu de crème contre les ampoules, un anniversaire, un invité de dernière minute, beaucoup de bonne humeur et l'envie de ramer ensemble encore.
Nous voulons remercier le club du Trieux pour (dans le désordre là aussi) : le coup de biniou, les quads pour mettre à l'eau les bateaux, la visite de la Roche-Jagu, l'excellente organisation, leur patience avec nous, pour un week-end sur un site exceptionnel : imaginez-vous un peu ! ... en train de ramer entre Bréhat et Pontrieux. Nous nous sentons chanceux.
Voici quelques photos :
La team Bréhat

Lire la suite Lire la suite

Dans le cadre des randonnées nationales proposées cette année pour la section loisirs, le club d'aviron hennebontais s'est réjoui en particulier de celle-ci : le club du Trieux a organisé une sortie en mer sur un week-end, au nord-Bretagne. C'était les 25 et 26 mai derniers : sortie à laquelle les Hennebontais ont répondu présents en nombre. Trois yoles de mer et 16 rameurs se sont ainsi déplacés jusqu'à Lézardrieux... à quelques coups de rames de Bréhat. (enfin quelques coups de rames... quelque 40 km sur le week-end, une première pour plusieurs d'entre nous)
Lorsque les Hennebontais acceptent une proposition de sortie, ils arrivent avec (dans le désordre) : un camping-car, un barbecue, un peu de crème contre les ampoules, un anniversaire, un invité de dernière minute, beaucoup de bonne humeur et l'envie de ramer ensemble encore.
Nous voulons remercier le club du Trieux pour (dans le désordre là aussi) : le coup de biniou, les quads pour mettre à l'eau les bateaux, la visite de la Roche-Jagu, l'excellente organisation, leur patience avec nous, pour un week-end sur un site exceptionnel : imaginez-vous un peu ! ... en train de ramer entre Bréhat et Pontrieux. Nous nous sentons chanceux.
Voici quelques photos :
La team Bréhat

Fermer Fermer


StThomad.PNGl'aviron fait école... - le 23/05/2019 13:29 par JLH
"Ce samedi 18 mai 2019, pour la troisième année consécutive, notre club recevait 15 élèves de l'institution St Thomas d'Aquin de Berné, et leurs encadrantes, pour une initiation à l'aviron.
La séance a débuté par un premier exercice sur ergomètre (machine au sol qui reproduit l'effort et la gestuelle du coup d'aviron), permettant un suivi de chaque élève et des conseils personnalisés à chacune.
Avec envie, enthousiasme et beaucoup de bonne humeur, 4 bateaux composés de 4 rameuses furent constitués.
Chaque bateau étant barré par un membre du club, chargé de "coacher" son équipage.
Après quelques premiers exercices individuels de manipulation de pelles (les avirons), la recherche de cohésion impulsée par les barreurs permit aux équipages de réaliser quelques belles accélérations des coques sous l'impulsion coordonnée des coups d'aviron.
Un bel après-midi en plein air pour tous où la joie et la gaieté communicative du groupe a su se combiner avec l'application et la concentration nécessaire à la pratique de l'aviron."
Prochaine séances avec les élèves de St Thomas d'Aquin le 15 juin
Quelques photos:

Lire la suite Lire la suite

"Ce samedi 18 mai 2019, pour la troisième année consécutive, notre club recevait 15 élèves de l'institution St Thomas d'Aquin de Berné, et leurs encadrantes, pour une initiation à l'aviron.
La séance a débuté par un premier exercice sur ergomètre (machine au sol qui reproduit l'effort et la gestuelle du coup d'aviron), permettant un suivi de chaque élève et des conseils personnalisés à chacune.
Avec envie, enthousiasme et beaucoup de bonne humeur, 4 bateaux composés de 4 rameuses furent constitués.
Chaque bateau étant barré par un membre du club, chargé de "coacher" son équipage.
Après quelques premiers exercices individuels de manipulation de pelles (les avirons), la recherche de cohésion impulsée par les barreurs permit aux équipages de réaliser quelques belles accélérations des coques sous l'impulsion coordonnée des coups d'aviron.
Un bel après-midi en plein air pour tous où la joie et la gaieté communicative du groupe a su se combiner avec l'application et la concentration nécessaire à la pratique de l'aviron."
Prochaine séances avec les élèves de St Thomas d'Aquin le 15 juin
Quelques photos:

Fermer Fermer



Une semaine d'aviron de randonnée à berlin - le 29/04/2019 18:03 par rB_36lqE9

Quelques photos


              A Berlin il y a des bières énormes de 50 cl, d'autres plus petites, mais ramer à Berlin ce n'est pas de la petite bière ! Sur les six sorties que j'ai faites entre le 6 et le 13 Avril la plus courte était de 31 km et la plus longue de 59 km. Nous étions un groupe de 26 rameurs, tous allemands sauf un .... !

              Plusieurs aspects ont rendu intéressant cette semaine d'aviron à Berlin :
      1)   Les plans d'eau et les paysages
                Le club est situé au bord d'une rivière très large (3x Le Blavet) à cet endroit. Elle s'appelle "Die Dahme". Vers le nord et le centre ville de Berlin, elle débouche dans "la Spree". A chaque sortie, nous avons traversée une alternance assez fascinante de rivières, de nombreux lacs et de canaux, bordés de forêts, de belles propriétés, de beaux jardins, de ports de voiliers et bateaux à moteur, et ............... de nombreux clubs d'aviron. J'en ai vu une bonne douzaine ! Souvent nous y faisions halte pour changer de barreur, utiliser les toilettes, prendre le café et occasionnellement tailler une bavette avec les rameurs locaux.
      2)   La vie du club
                En Allemagne il y a plusieurs types de club d'aviron : ceux qui pratiquent essentiellement la compétition et ceux qui pratiquent surtout la randonnée à la journée. Mon hôte, le club du "Pro Sport Berlin 24" fait partie du deuxième type. Autre détail particulier de ce club : la moyenne d'âge des 35 adhérents qui est de 73 ans environ. Leur bâtiment héberge par ailleurs deux autres sections de ce club multisports : les plongeurs et les voileux/motonautistes.
               La section des rameurs est de loin la plus active et fonctionne toute l'année au rythme de trois journées par semaine. Dès la fondation, leur but a été la randonnée d'aviron d'une ou plusieurs journées avec pique-nique pour profiter de l'eau et de la nature tout en pratiquant une activité saine.
               Le club possède plusieurs dortoirs avec un total de 35 lits, une grande salle de réunion, une cuisine bien équipée, une salle à manger et une terrasse avec vue sur l'eau; après chaque sortie, nous y buvions une bonne bière en commentant les événements de la journée.
              A la fin de la sortie, le responsable note le kilométrage effectué par chacun des membres du club. En décembre ces chiffres sont communiqués à la fédération allemande d'aviron pour lui permettre d'attribuer le pavillon bleu au club dont les rameurs ont effectué le kilométrage moyen le plus élevé. Le club du "Pro Sport Berlin 24" l'a déjà gagné à 14 reprises, dont l'année dernière avec un kilométrage moyen d'environ 2500 km.
    3)   Une journée type
              7H00  :  Réveil
              8H00  :  Petit-déjeuner avec annonce de la composition des équipages du jour.
              9H00  :  Préparation des bateaux
              9H30  :  Premiers coups d'aviron
             11H00 :  1er arrêt pour changer de barreur
             12H30/13H00  :  Arrêt pique-nique
             15H30  :  3e arrêt, goûter(très souvent sur le terrain d'un autre club d'aviron), changement de barreur
             17H00  :  Retour à la base après un kilométrage journalier moyen de 40 km. Nettoyage et rangement des bateaux
             17H30  :  Douche et bière
             18H30  :  Repas du soir et conversations animées
              22H00 :  Dodo
   4)   Le matériel 
               Le club ne possède que quelques bateaux de course qui servent très peu. L'essentiel du parc à bateaux est constitué par une large flotte de bateaux de randonnée en bois, à cln, larges et lourdes. Ils sont tous pourvus d'un siège de barreur, même le plus petit à un seul rameur, appelé "Verlobungseiner", c.à d. le skiff des fiancés.
               J'ai pu pratiquer le deux, le trois et le quatre de couple barré, ainsi que le huit. Certains de ces bateaux sont encore équipés d'avirons en bois mais la plupart du temps nous utilisions des avirons carbone avec poignée en bois.
              En outre, à chaque sortie, nous équipions nos bateaux d'une gaffe et d'un fanion du club. Leur salle à manger est d'ailleurs entièrement décorée de fanions des clubs visiteurs et je me suis promis de leur apporter le nôtre à la prochaine occasion.
          Conclusion   
                               Cette semaine d'aviron est intense à la fois au niveau aviron et au niveau des échanges et des contacts humains. Elle m'a permis de mieux connaître encore l'incroyable richesse en plans d'eau de cette région du sud-est berlinois et je ne saurais que trop vous conseiller de m'accompagner une prochaine fois.
                                                                                                               Johan Erkelens

Lire la suite Lire la suite

Quelques photos


              A Berlin il y a des bières énormes de 50 cl, d'autres plus petites, mais ramer à Berlin ce n'est pas de la petite bière ! Sur les six sorties que j'ai faites entre le 6 et le 13 Avril la plus courte était de 31 km et la plus longue de 59 km. Nous étions un groupe de 26 rameurs, tous allemands sauf un .... !

              Plusieurs aspects ont rendu intéressant cette semaine d'aviron à Berlin :
      1)   Les plans d'eau et les paysages
                Le club est situé au bord d'une rivière très large (3x Le Blavet) à cet endroit. Elle s'appelle "Die Dahme". Vers le nord et le centre ville de Berlin, elle débouche dans "la Spree". A chaque sortie, nous avons traversée une alternance assez fascinante de rivières, de nombreux lacs et de canaux, bordés de forêts, de belles propriétés, de beaux jardins, de ports de voiliers et bateaux à moteur, et ............... de nombreux clubs d'aviron. J'en ai vu une bonne douzaine ! Souvent nous y faisions halte pour changer de barreur, utiliser les toilettes, prendre le café et occasionnellement tailler une bavette avec les rameurs locaux.
      2)   La vie du club
                En Allemagne il y a plusieurs types de club d'aviron : ceux qui pratiquent essentiellement la compétition et ceux qui pratiquent surtout la randonnée à la journée. Mon hôte, le club du "Pro Sport Berlin 24" fait partie du deuxième type. Autre détail particulier de ce club : la moyenne d'âge des 35 adhérents qui est de 73 ans environ. Leur bâtiment héberge par ailleurs deux autres sections de ce club multisports : les plongeurs et les voileux/motonautistes.
               La section des rameurs est de loin la plus active et fonctionne toute l'année au rythme de trois journées par semaine. Dès la fondation, leur but a été la randonnée d'aviron d'une ou plusieurs journées avec pique-nique pour profiter de l'eau et de la nature tout en pratiquant une activité saine.
               Le club possède plusieurs dortoirs avec un total de 35 lits, une grande salle de réunion, une cuisine bien équipée, une salle à manger et une terrasse avec vue sur l'eau; après chaque sortie, nous y buvions une bonne bière en commentant les événements de la journée.
              A la fin de la sortie, le responsable note le kilométrage effectué par chacun des membres du club. En décembre ces chiffres sont communiqués à la fédération allemande d'aviron pour lui permettre d'attribuer le pavillon bleu au club dont les rameurs ont effectué le kilométrage moyen le plus élevé. Le club du "Pro Sport Berlin 24" l'a déjà gagné à 14 reprises, dont l'année dernière avec un kilométrage moyen d'environ 2500 km.
    3)   Une journée type
              7H00  :  Réveil
              8H00  :  Petit-déjeuner avec annonce de la composition des équipages du jour.
              9H00  :  Préparation des bateaux
              9H30  :  Premiers coups d'aviron
             11H00 :  1er arrêt pour changer de barreur
             12H30/13H00  :  Arrêt pique-nique
             15H30  :  3e arrêt, goûter(très souvent sur le terrain d'un autre club d'aviron), changement de barreur
             17H00  :  Retour à la base après un kilométrage journalier moyen de 40 km. Nettoyage et rangement des bateaux
             17H30  :  Douche et bière
             18H30  :  Repas du soir et conversations animées
              22H00 :  Dodo
   4)   Le matériel 
               Le club ne possède que quelques bateaux de course qui servent très peu. L'essentiel du parc à bateaux est constitué par une large flotte de bateaux de randonnée en bois, à cln, larges et lourdes. Ils sont tous pourvus d'un siège de barreur, même le plus petit à un seul rameur, appelé "Verlobungseiner", c.à d. le skiff des fiancés.
               J'ai pu pratiquer le deux, le trois et le quatre de couple barré, ainsi que le huit. Certains de ces bateaux sont encore équipés d'avirons en bois mais la plupart du temps nous utilisions des avirons carbone avec poignée en bois.
              En outre, à chaque sortie, nous équipions nos bateaux d'une gaffe et d'un fanion du club. Leur salle à manger est d'ailleurs entièrement décorée de fanions des clubs visiteurs et je me suis promis de leur apporter le nôtre à la prochaine occasion.
          Conclusion   
                               Cette semaine d'aviron est intense à la fois au niveau aviron et au niveau des échanges et des contacts humains. Elle m'a permis de mieux connaître encore l'incroyable richesse en plans d'eau de cette région du sud-est berlinois et je ne saurais que trop vous conseiller de m'accompagner une prochaine fois.
                                                                                                               Johan Erkelens

Fermer Fermer


Four20_4_2019.JPGReportage photos de Jean-Philippe - le 24/04/2019 14:47 par JLH

Ce samedi 20 avril, sous le soleil de printemps, Jean-Philippe a mitraillé tous les rameurs d'Hennebont sur l'eau. Chacun pourra admirer ICI de belles photos, voire de très belles, et pourra à loisir apprécier la qualité de ses gestes wink, la cohésion de son bateau...

Merci Jean Philippe

Lire la suite Lire la suite

Ce samedi 20 avril, sous le soleil de printemps, Jean-Philippe a mitraillé tous les rameurs d'Hennebont sur l'eau. Chacun pourra admirer ICI de belles photos, voire de très belles, et pourra à loisir apprécier la qualité de ses gestes wink, la cohésion de son bateau...

Merci Jean Philippe

Fermer Fermer